Sarkozy fait la leçon à Hollande sur la laïcité

le
0
Le chef de l'État critique la proposition du candidat socialiste d'inscrire la loi de 1905 dans la Constitution.

« Il ne m'appartient pas, ici, d'exprimer les sentiments qui relèvent de mon for intérieur... », a déclaré mercredi Nicolas Sarkozy devant les forces religieuses auxquelles il présentait ses v½ux. Des sentiments qui sont réputés très profonds, et depuis longtemps, à l'égard des sujets qui touchent à la vocation religieuse. Le président de la République s'est néanmoins offert le plaisir d'une allusion à François Mitterrand, qui « croyait aux "forces de l'Esprit»: pour ma part, j'ai la conviction que cette force que vous mettez au service de l'Esprit, la France en a besoin », a-t-il conclu.

En revanche, le chef de l'État, loin des mystères de la foi, a voulu marteler, à voix douce certes, mais sans ambiguïté, son rejet de la proposition lancée par François Hollande, dimanche au Bourget, en faveur de l'inscription de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l'État dans la Constitution. Il a accusé, sans le nommer, le candidat soc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant