Sarkozy fait l'éloge de la réforme sans citer le mot «retraite»

le
0
Le chef de l'Etat a profité d'un déplacement sur le site du futur laser mégajoule, près de Bordeaux, pour faire l'apologie du principe de la réforme en plein bras de fer avec les syndicats sur celle des retraites.

Réformer, encore et toujours. Au milieu d'une semaine de mobilisation contre le projet de loi sur les retraites, Nicolas Sarkozy reste infexible. Mercredi, le chef de l'Etat avait déjà fermé la porte à toute nouvelle concession sur les retraites, estimant ne pas pouvoir «aller plus loin». Il a profité jeudi d'un déplacement en Aquitaine sur le site du futur laser mégajoule, un instrument permettant de simuler les essais nucléaires militaires, pour délivrer un nouveau message de fermeté.

«Je ne suis pas un obsédé de la réforme, mais j'ai la responsabilité de conduire la cinquième économie du monde, dans un monde qui bouge. Notre pays ne peut pas rester immobile», a déclaré Nicolas Sarkozy lors d'un discours prononcé devant des étudiants et chercheurs de l'université de Bordeaux et des salariés du Centre d'études scientifiques et techniques d'Aquitaine. «Nous ne pouvons pas fermer les yeux devant les déficits et les retards qui sont les nôtres. Notre devoir,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant