Sarkozy et Obama unis face au défi du terrorisme

le
0
Alors que le président américain qualifie la France de «partenaire exceptionnel» dans la lutte contre ce fléau, son homologue français souligne que toute «faiblesse serait profondément coupable».

C'est dans un contexte intérieur et international particulièrement troublé que Nicolas Sarkozy et Barack Obama se sont retrouvés lundi, à Washington, pour des consultations sur le G20 et le G8 et pour un tour des grands dossiers internationaux, dont celui, brûlant, du terrorisme islamiste.

Juste avant l'arrivée de son hôte français, le président américain avait observé un moment de silence après la tragédie de Tucson, samedi en Arizona, où un jeune déséquilibré de 22 ans, qualifié d'«extrémiste» par Hillary Clinton, a ouvert le feu sur la représentante démocrate au Congrès Gabrielle Giffords, la blessant grièvement ainsi que quatorze autres, et tuant six personnes dont une petite fille de 9 ans. L'affaire secoue l'ensemble de la classe politique américaine, qui s'interroge sur les effets pervers de la violence du débat politique ces derniers mois. Le pays est «en état de choc», a reconnu Obama.

Nicolas Sarkozy est quant à lui confronté à un nou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant