Sarkozy et les ténors de l'UMP réunis pour sauver le parti de la faillite

le
6
Sarkozy et les ténors de l'UMP réunis pour sauver le parti de la faillite
Sarkozy et les ténors de l'UMP réunis pour sauver le parti de la faillite

Pour apercevoir leur champion, les militants se sont massés rue de Vaugirard à Paris. Nicolas Sarkozy fait ce lundi son grand retour à l'UMP à l'occasion d'un «bureau politique extraordinaire». Fillon, Copé, et même Juppé dont la venue n'était pas prévue... Les ténors de l'ex-parti majoritaire seront tous là. En tout, quelque 800 personnes sont attendues, du jamais vu. La cinquantaine de membres du bureau politique, les parlementaires du parti mais aussi ses cadres ont été invités.

Au menu des discussions, les difficultés financières accrues de l'UMP après le rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel. Les caisses du parti sont privées de 11 M?. La souscription lancée dès vendredi par Jean-François Copé pour échapper à la banqueroute aurait déjà rapporté quelque 2 M?. Selon «Le Monde», Nicolas Sarkozy lui-même a prévu de contribué à hauteur de «7 500 ?», le maximum pour un particulier.

Preuve que l'heure est grave, les figures de l'ex-parti majoritaire se mobilisent. Outre Nicolas Sarkozy, qui n'avait officiellement plus mis les pieds à l'UMP depuis 2007, les ex-Premiers ministres François Fillon et Alain Juppé ont chamboulé leurs emplois du temps pour être présents.

Juppé veut manifester sa «solidarité»

Après avoir dans un premier temps indiqué qu'il ne participerait pas à cette réunion de crise, le maire UMP de Bordeaux (Gironde) a fait savoir qu'il lui tenait à manifester sa «solidarité avec tous les responsables de l'UMP». «C'est le moment de se rassembler en famille, a encore fait valoir le «président-fondateur» du parti. C'est dans cet esprit-là que j'y serai.»

VIDEO. Alain Juppé annonce sa venue

En attendant la réunion de 17 heures - plus semblable «à un conseil d'administration d'une entreprise en faillite qu'à un bureau politique», raille le porte-parole du PS, David Assouline - Nicolas Sarkozy a reçu dans ses bureaux de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.