Sarkozy et DSK se surveillent en pensant à 2012

le
0
Le chef de l'État a reçu le directeur général du FMI, ce mercredi, pour préparer le G20. Les deux hommes pourraient s'affronter à la présidentielle.

Pour l'instant le duel est virtuel. Il n'existe que dans les sondages. Mais chacun s'y prépare, si d'aventure Nicolas Sarkozy et Dominique Strauss-Kahn devaient s'affronter en 2012. Les deux hommes se sont retrouvés ce mercredi à l'Élysée, au lendemain d'une intervention télévisée du chef de l'État marquée par un hommage appuyé à DSK, «un homme pour qui, a-t-il dit, j'ai beaucoup de considération». Dix gardes républicains au garde à vous ont accueilli le patron du FMI au palais présidentiel. À sa sortie, DSK a salué le «programme ambitieux» de la présidence française et assuré qu'il travaillerait avec Nicolas Sarkozy, «chacun à sa place».

La rencontre visait à faire le point sur les grands dossiers du prochain G20, alors que la France vient d'en prendre la présidence. «Jusqu'en janvier, le président veut rencontrer un certain nombre d'acteurs majeurs de la scène internationale», dédramatise-t-on à l'Élysée. Un «acteur majeur» qui battrait Sarkoz

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant