Sarkozy estime que la France est dans la "chienlit"

le
3

PARIS, 6 octobre (Reuters) - Nicolas Sarkozy a qualifié mardi de "chienlit" la situation en France, évoquant notamment les incidents à Air France AIRF.PA , la fusillade en Seine-Saint-Denis, la grève des médecins libéraux ou encore la crise de l'élevage. "On n'est pas en 1793. On ne peut pas accepter que deux dirigeants soient au bord de se faire lyncher par des hommes en tenue de syndicaliste, avec des syndicats qui ont pignon sur rue et qui ont tous appelé à voter pour Hollande en 2012", a déclaré l'ex-chef de l'Etat devant le groupe Les Républicains de l'Assemblée nationale. "C'est la chienlit, c'est le délitement de l'Etat", a ajouté le président des Républicains, selon des députés présents. Le terme de "chienlit" pour décrire une situation de désordre public a été popularisé par le général de Gaulle lors des manifestations de mai 68. Il avait notamment déclaré :"La réforme, oui ; la chienlit, non". Le Premier ministre Manuel Valls a apporté mardi un soutien appuyé à la direction d'Air France au lendemain des violences qui ont suivi l'annonce d'un plan de redressement de la compagnie aérienne française. ID:nL8N1261XJ La ministre de la Justice Christiane Taubira a de son côté commandé un rapport sur la fusillade sanglante de Seine-Saint-Denis au cours de laquelle un policier a été grièvement blessé par un malfaiteur signalé pour radicalisation. ID:nL8N1261FW (Emile Picy, édité par Yves Clarisse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le mardi 6 oct 2015 à 14:28

    Ben, c'est pas gagné, enfin, à mon humble avis ! C'est pas bien compliqué à deviner : il suffit de se promener sur un trottoir de ville grande ou moyenne afin de constater ce qu'il s'y passe !!!

  • pbenard6 le mardi 6 oct 2015 à 14:23

    normal, c'est lui qui l'y a mis

  • odnaz le mardi 6 oct 2015 à 14:20

    et lui, comme les autres depuis 30 ans, a tout fait (ou rien fait je vous laisse choisir) pour qu'on y soit dans la chienlit ! .... il serait temps qu'un vrai chef se lève pour la France, un chef autoritaire mais équitable et juste, qui remette chacun à sa place et à sa tâche, à commencer par les syndicats crypto-communistes et les faux patrons avides, qui ait fait quelque chose de concret dans sa vie, en rapport avec l'entreprise et la vie économique, pas un gratte-papier sciences-po/ena.