«Sarkozy, espoir de la majorité silencieuse»

le
0
INTERVIEW - Proche du président-candidat, Brice Hortefeux souligne que François Hollande n'a voté aucune des grandes lois sur la sécurité et la justice.

LE FIGARO. - Sommes-nous à un tournant de la campagne?

Brice HORTEFEUX. - Ceux qui avaient prédit une histoire à leurs yeux inéluctable doivent écrire une nouvelle page. À l'évidence, la dynamique a changé de camp: Nicolas Sarkozy impose le rythme, domine le terrain des idées et avance des propositions concrètes et réalistes. Très exactement l'inverse de François Hollande, qui n'a plus rien à dire, n'avance aucune proposition et se complaît dans des leurres, comme la taxation à 75 % des plus hauts revenus. Cela ne peut pas s'appeler une proposition puisqu'il a lui-même reconnu que ça ne rapporterait rien et ne concernerait personne. Observez, d'ailleurs, qu'il tient désormais ses meetings en plein air: il brasse de l'air et ne propose que du vent.

Pourquoi la sécurité domine-t-elle sa campagne alors qu'elle semble moins prioritaire pour les Français que l'emploi et le pouvoir d'achat?

La sécurité, la justice, l'immigration font partie des préoccupations et de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant