Sarkozy en examen : la contre-offensive judiciaire

le
0
Après la mise en examen de l'ex-chef de l'Éta, le bras de fer qu'a engagé la défense avec le juge d'instruction se joue à la fois sur le terrain médiatique et judiciaire.

Vilipendant le juge Jean- Michel Gentil pour ses méthodes et s'interrogeant sur ses «motivations», l'avocat de Nicolas Sarkozy, Me Thierry Herzog, a depuis trois jours affiné sa stratégie. «J'étudie très sérieusement d'autres actions», confiait-il ce week-end au Journal du dimanche , tout en répétant qu'il allait saisir la cour d'appel pour obtenir l'annulation de la mise en examen pour «abus de faiblesse» de son client.

Qu'entend l'avocat par «autres actions»? Dans cette ambiance ultracrispée autour du dossier, chaque acteur jauge ses forces, mesure ses atouts et ses faiblesses, tente de pousser l'adversaire à la faute. Les coups de bluff sont permis.

«Déshonorer la justice»

La droite a brocardé la mise en examen décidée par le juge, Henri Guaino en tête qui a carr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant