Sarkozy : du soutien pour les élèves en grande difficulté scolaire

le
0
L'objectif serait de mieux s'occuper des 100.000 enfants qui sortent du primaire sans les acquis fondamentaux exigés en français et mathématiques

Nicolas Sarkozy n'oublie pas les écoliers en difficulté. Parmi ses propositions, en partie inspirées de ses échanges avec Jean-Louis Borloo, il estime qu'un soutien «pluridisciplinaire» devrait être mis en place pour les élèves en «très grande difficulté scolaire à l'école primaire». «Nous pensons que la réforme de l'école primaire avec les deux heures de soutien personnalisé qui ont été mises en place par Xavier Darcos fonctionne bien mais peut être améliorée», explique-t-on dans son équipe de campagne. L'objectif serait de mieux s'occuper des 100.000 enfants qui sortent du primaire sans les acquis fondamentaux exigés en français et mathématiques.

Il s'agirait d'une déclinaison des contrats éducatifs locaux mis en place en 1998 et remaniés en 2005 par Jean-Louis Borloo en «contrats de réussite éducative». Ces contrats organisent notamment l'accompagnement péri-scolaire des enfants «fragiles» de 2 à 16 ans. «Nous souhaitons mieux piloter ces cont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant