Sarkozy dénonce le "bal des hypocrites" autour de la taxe Tobin

le
13
NICOLAS SARKOZY DÉNONCE LE "BAL DES HYPOCRITES" AUTOUR DE LA TAXE TOBIN
NICOLAS SARKOZY DÉNONCE LE "BAL DES HYPOCRITES" AUTOUR DE LA TAXE TOBIN

LYON (Reuters) - Nicolas Sarkozy a dénoncé jeudi ceux qui déconseillent à la France d'instaurer seule une taxe sur les transactions financières, sans attendre ses partenaires européens, leur reprochant d'être hostiles à sa mise en oeuvre.

Le président français a annoncé au début du mois son intention de faire voter sans tarder cette taxe, ce qu'il a confirmé lors du sommet de crise réuni mercredi à l'Elysée avec les partenaires sociaux.

"Bien sûr qu'il faut le faire avec les autres parce que ça rapportera plus (...) mais c'est le bal des hypocrites mes chers compatriotes, car nombre de ceux qui me disent 'il ne faut pas le faire avant les autres', c'est parce qu'ils pensent que les autres ne le feront pas et comme cela on ne le fera pas nous-mêmes", a-t-il dit lors de ses voeux au monde économique à Lyon.

Tout en approuvant la taxe, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne souhaitent qu'elle soit appliquée au moins au niveau européen. En France, le Parti socialiste a émis des réserves sur une application unilatérale de celle-ci, qui inquiète également les banques françaises. Des pays comme le Royaume-Uni et les Etats-Unis y sont hostiles.

"La France montrera donc l'exemple, elle fera la taxe sur les transactions financières, elle entraînera derrière l'ensemble de l'Europe et je l'espère l'ensemble du monde", a dit Nicolas Sarkozy.

"Mais si je venais ici à Lyon et vous disais 'on fera la taxe le jour où les Anglais ont décidé de la faire (...) on fera la taxe le jour où les Américains l'auront imposée à la bourse de New York (...) ça veut dire qu'on ne la fera jamais", a-t-il encore dit.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • m91 le jeudi 19 jan 2012 à 16:36

    Les investisseurs individuels sont ceux qui permettent en partie au HFT d’être aussi rentable.C'est grâce a la rapidité des algorithmes que les banques et les fonds spéculatifs arrivent a générer des milliards avec des milliards de transactions journalières programmées sur des micro secondes . A tout les coups ca marchent ! Un banquier plaisantant "la seule fois ou cela n'a rien rapporté c'est parce que l'on avait oublié de le programmer,on en rit encore !"

  • M2487190 le jeudi 19 jan 2012 à 16:09

    Il dénonce, il TAXE !!! ... c'est l'agonie d'un PAUVRE CxN (casse toi) pardon pauvre président.

  • georg199 le jeudi 19 jan 2012 à 15:34

    bianca20 : et sur quoi basez vous cette superbe analyse , sur votre niveau d'intelligence ?

  • georg199 le jeudi 19 jan 2012 à 15:33

    M2487190 : merci de préciser ce qu'il a volé et dont vous êtes sûr et pouvez témoigner

  • bianca20 le jeudi 19 jan 2012 à 15:32

    Casse toi sale ccon !

  • GreziIIo le jeudi 19 jan 2012 à 15:32

    "Bien sûr qu'il faut le faire avec les autres parce que ça rapportera plus "Ah tiens, il a enfin dit quelles sont les véritables objectifs. Oui, parce qu'il n'y a que des demeurés pour penser que le but est de moraliser la finance, si toutefois elle en avait besoin. Les investisseurs ou spéculateurs, c'est comme vous voulez, continueront évidemment à avoir les memes analyses économiques et à jouer le marché dans le même sens.

  • GreziIIo le jeudi 19 jan 2012 à 15:27

    Vas-y, fais-la ta taxe. De toute façon au point ou tu en es ton image ne risque plus rien...

  • M4189758 le jeudi 19 jan 2012 à 15:10

    JPi - Pas de solution proposée par Sarkozy ou Hollande pour réduire les dépenses de l’état, rien qu’augmenter les impôts. Je propose la : « Fin des abus ». 1- Fin des 35 h , 2 -Plafonnement des retraites , 3- réduction (-20%) des salaires et retraites de la fonction publique européenne , 4 - fin des niches fiscales. 5 - Taxation à mort des parachutes dorés, des primes, des salaires mirobolants et des sociétés qui permettent ces détournements d’argent. « PARTAGER PLUS, LA PEUR EN MOINS »

  • M4189758 le jeudi 19 jan 2012 à 15:10

    JPi - A force de dépenser toujours plus qu’on gagne, sans assainir les finances, ces ‘polis tiques’ nous conduisent droit au triple CCC en 2012. C de Comprendre que la solution de la dette c’est diminuer les dépenses de l’état et pas augmenter les impôts ou les prêts. C de Courage pour obtenir enfin le premier plan de rigueur de l’état français. Il faut 180.000.000.000 euros d’emprunts en moins, rien que pour trouver l’équilibre. C de Centre, là où est peut être la solution du vote en 2012.

  • M4189758 le jeudi 19 jan 2012 à 15:09

    JPi - Travailler plus pour payer plus d'impôt : c'est 30% de la solution. Réduire les dépenses de l’état : c'est 70% de la solution. Le mur de la dette c'est comme le mur du son : ça pète en passant. Il n'y a pas de solution soft. Quand, nos ‘polis tiques’, commenceront-ils à dépenser moins ? Pour le 1er avril le premier vrai plan de rigueur pour l’état ? Allons, COURAGE !