Sarkozy dément de nouvelles accusations de financement libyen

le
2
    PARIS, 15 novembre (Reuters) - L'avocat de Nicolas Sarkozy a 
dénoncé mardi une "manipulation grossière" et annoncé des 
poursuites après la diffusion d'une interview de l'homme 
d'affaires Ziad Takieddine, qui dit avoir remis à l'ex-chef de 
l'Etat et à un de ses proches de l'argent libyen avant 
l'élection présidentielle de 2007.   
    Dans un communiqué, Me Thierry Herzog accuse le site 
Mediapart de tenter de "salir" son client à quelques jours du 
premier tour de la primaire de la droite pour la présidentielle 
de 2017 et ajoute que "l'absence de crédibilité" de Ziad 
Takieddine a été "maintes fois démontrée". 
    "M. Nicolas Sarkozy oppose un démenti formel à ces nouvelles 
allégations", déclare-t-il. "Des poursuites judiciaires seront 
donc engagées en réponse à cette manipulation grossière."  
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2010jpge il y a 3 semaines

    Sarkozy :est-ce que tu vas comprendre qu'on en a marre !

  • Neova il y a 3 semaines

    "l'absence de crédibilité" de Ziad Takieddine a été "maintes fois démontrée"... c'est le rôle de tout avocat. Ça n'en rend pas pour autant Sarkozy crédible. Il fatigue avec toutes les affaires qu'il traine dans son sillage !