Sarkozy croit que le scrutin reste «ouvert»

le
0
Les sarkozystes estiment que l'objectif du débat a été atteint, même s'ils regrettent que certains thèmes n'aient pas été abordés.

Le président l'a confié sans ambages: il n'a pas très bien dormi dans la nuit de mercredi à jeudi. De retour à son domicile parisien, mercredi soir, Nicolas Sarkozy a passé une partie de la nuit à refaire le match qui l'a opposé dans la soirée à François Hollande, devant 17,8 millions de téléspectateurs. «On refait toujours le débat, a-t-il reconnu jeudi matin sur RTL. On n'est pas forcément sûr d'avoir bien fait.» Nicolas Sarkozy a concédé deux regrets: ne pas avoir davantage parlé d'international; ne pas avoir rappelé à son adversaire que la dette de la Corrèze avait augmenté de 45%: «Pourquoi ferait-il mieux pour la France?», a interrogé le président.

En privé, les proches de Sarkozy regrettent également que leur champion n'ait pu parler santé ou sécurité. Quant à l'étrange silence du président candidat devant l'interminable tirade de François Hollande, qui a égrené les «Moi, président, je...», il a suscité de nombreuses questions dans

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant