Sarkozy condamne les propos de Luca sur Trierweiler

le
0
De Martin Hirsch à Fadela Amara, en passant par Eva Joly, le député UMP des Alpes-Maritimes Lionel Luca s'est lâché lors d'une réunion de soutien à Nicolas Sarkozy, s'en prenant notamment à la compagne de François Hollande, qu'il a appelé «Valérie Rottweiler».

Lionnel Luca est coutumier des déclarations polémiques. Membre de la Droite populaire, le député UMP des Alpes-Maritimes a tenu une réunion publique de soutien à Nicolas Sarkozy à Saint-Laurent-du-Var près de Nice mardi soir, lors de laquelle il a passé en revue une large partie des candidats à la présidentielle, avec des mots bien à lui.

Parfois critique envers le président sortant, le député a tenu d'abord à réaffirmer son soutien à Nicolas Sarkozy. «J'ai souvent été critique, mais j'ai soutenu le président quand il a fallu le soutenir. Je n'ai jamais appartenu au fan-club niçois. Il y avait Clo-Clo et les Clodettes, il y a Sarkozy et les Sarkozettes, moi je ne suis pas au fan-club», a-t-il déclaré devant une salle comble, rapporte Nice-Matin mercredi.

Arrive le moment d'évoquer François Hollande. Le député, habitué aux phrases chocs dans la salle des Quatre Colonnes de l'Assemblée nationale, a parlé de François Hollande comme d'un «candidat édred

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant