Sarkozy claque la porte du Conseil constitutionnel

le
0
L'ex-chef de l'État a réuni dans l'après-midi son cabinet pour envisager la meilleure façon de réagir à la décision des Sages.

Ils veulent la guerre? Ils l'auront! Nicolas Sarkozy a fait savoir par communiqué qu'il démissionnait du Conseil constitutionnel. «Après la décision du Conseil constitutionnel et devant la gravité de la situation et les conséquences qui en résultent pour l'opposition et pour la démocratie, ­Nicolas Sarkozy démissionne immédiatement du Conseil constitutionnel afin de retrouver sa liberté de parole»,a indiqué un communiqué du cabinet de l'ancien président.

Nicolas Sarkozy a réuni dans l'après-midi son cabinet pour envisager la meilleure façon de réagir à la décision du Conseil constitutionnel. Il a examiné l'éventualité d'une réaction immédiate à la télévision. Une tentation à laquelle il n'a pas cédé, tout comme lors de l'annonce de sa mise en examen par le juge Gentil dans l'affaire Bettencourt. À l'époque, son appartenance au Co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant