Sarkozy célèbre le leadership européen

le
0
Devant les ambassadeurs de France, le chef de l'État a tiré mercredi les leçons de la guerre en Libye et du relatif effacement américain.

Comme regonflé par ses actions reparties à la hausse sur l'index international, Nicolas Sarkozy a délivré leur feuille de route aux ambassadeurs réunis mercredi à l'Élysée pour leur traditionnelle conférence annuelle. Tirant les leçons d'une «année exceptionnelle» marquée notamment par l'intervention en Libye, le chef de l'État a souligné qu'«à travers l'initiative de la France et du Royaume-Uni, les Européens ont démontré pour la première fois qu'ils étaient capables d'intervenir de façon décisive, avec leurs alliés, dans un conflit ouvert à leur porte». Pas comme en Bosnie, en 1995, où «les Américains ont fait le travail que les Européens auraient dû faire», a dit Nicolas Sarkozy qu'on sait hanté par le souvenir de Srebrenica.

Des Européens qui doivent être nécessairement plus engagés alors que les États-Unis se sont mis en retrait, perspectives électorales obligent: l'appel a servi de fil rouge, mercredi, au propos présidentiel. Explicitemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant