Sarkozy aux jeunes : «Je n'ai pas peur !»

le
0
Devant plusieurs milliers de militants UMP réunis à Paris, porte de Versailles, Sarkozy a annoncé la création d'une «banque de la jeunesse», chargée de soutenir les projets de jeunes entrepreneurs, s'il était réélu le 6 mai.

Nouveau discours à la jeunesse. Fin mars 2007, devant un Zénith comble, Nicolas Sarkozy avait parlé d'amour, sujet rarement traité par des responsables politiques. À trois semaines du premier tour de l'élection présidentielle, le président-candidat s'est adressé à quelques milliers de jeunes UMP (10.000 selon le parti ; la moitié moins, au jugé) réunis dans un vaste hall froid et sans âme de la porte de Versailles, à Paris. Comme en 2007, le président-candidat a convoqué de Gaulle, la génération héroïque de la résistance, Jean-Paul II et son célèbre «n'ayez pas peur!». Il a aussi une nouvelle fois fustigé l'héritage de Mai 68. Mais son discours, postcrise, était d'une autre tonalité qu'il y a cinq ans: «Vous êtes les enfants d'une crise terrible (...) Nous allons devoir repenser notre idée du bonheur», a-t-il prévenu.

Dans un discours de près d'une heure, souvent très théorique, le président-candidat a plaidé pour un «nouvel humanisme»: «C

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant