Sarkozy au chevet des expatriés au Japon

le
0
Le président de la République doit s'entretenir avec le premier ministre japonais et évoquer des aides supplémentaires de la France.

Trois semaines quasiment jour pour jour après le tsunami, Nicolas Sarkozy est au Japon. Le président de la République est arrivé en pleine tourmente nucléaire et «il pourrait proposer de nouvelles aides techniques au gouvernement lors d'un entretien avec le premier ministre, Naoto Kan», rapportait mercredi la chaîne nippone NHK. L'échange est d'autant plus attendu qu'en matière d'atome civil, la France est un partenaire de longue date de l'Archipel. La semaine dernière, Paris, par l'entremise de ses deux entreprises nucléaires EDF et Areva, a commencé d'acheminer plusieurs tonnes de matériels spécialisés: appareils de radioprotection, pompes, compresseurs... Des experts français ont également été dépêchés: cinq représentants d'Areva, en l'occurrence, rattachés au site de Marcoule (Gard) et spécialistes de la décontamination.

Quant à la présidente du groupe - qui dispose d'une filiale au Japon -, Anne Lauvergeon, elle est déjà à pied d'œuvre. Acc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant