Sarkozy appelle le G20 à soutenir la croissance mondiale

le
0
Nicolas Sarkozy plaide en faveur d'une taxation des transactions financières mondiales et assure que l'Europe fera tout pour défendre l'euro. Par ailleurs, «tout le monde gagnera», selon lui, à adopter une règle d'or budgétaire.

Alors que la France doit accueillir en novembre les chefs d'États des pays du G20 à Cannes, Nicolas Sarkozy, qui s'est exprimé ce mercredi soir devant les ambassadeurs français réunis à Paris, a appelé les Vingt à se mettre d'accord sur un plan d'action pour la croissance mondiale, «avec des engagements précis et concrets des grandes économies». Dans le détail, le président français a appelé les pays en excédent à «investir une partie de leurs réserves au Fonds monétaires international (FMI) pour renforcer ses moyens».

Selon lui, l'économie mondiale est menacée d'une nouvelle récession si la rigueur se généralise. «Pour réduire les déficits et les dettes, il faut de la croissance», a souligné le président de la République. «Des politiques de rigueur au niveau mondial seraient pires que le mal: elles menaceraient la reprise et risqueraient de nous replonger dans la récession. La réduction des déficits et des dettes, qui est indispensable, doit êtr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant