Sarkozy appelle Assad à ?uvrer pour la stabilité du Liban

le
0
Le président de la République reçoit jeudi son homologue syrien à l'Élysée.

Un an après sa dernière visite à Paris, Bachar el-Assad déjeune jeudi avec Nicolas Sarkozy à l'Élysée. Le président de la République, qui a relancé la relation franco-syrienne en 2008, continue de parier sur l'influence modératrice revendiquée par Damas au Moyen-Orient. Et d'abord au Liban, où son allié chiite, le Hezbollah, fait monter la pression à l'approche de la remise de l'acte d'accusation du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) sur l'assassinat de l'ancien premier ministre, Rafik Hariri. Le Parti de Dieu, qui s'attend à être mis en cause par la justice internationale, a déjà prévenu qu'il «couperait la main» de toute personne qui chercherait à arrêter certains de ses membres, menaçant même de s'emparer du pouvoir si ses intérêts vitaux étaient mis en danger.

Nicolas Sarkozy veut à tout prix conjurer ce scénario, qui risquerait de plonger la région dans la confrontation. Pour Israël, en effet, «un coup de force du Hezbollah est inacceptable, et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant