Sarkozy 2, la bête de scène est de retour

le
1
Nicolas Sarkozy à Saint-Julien-les-Villas, jeudi soir.
Nicolas Sarkozy à Saint-Julien-les-Villas, jeudi soir.

Des plaisanteries, des rires aux éclats, des applaudissements du public et un projet pour les Français. Pour son deuxième déplacement de campagne jeudi soir à Saint-Julien-les-Villas (Aube), la bête de scène Nicolas Sarkozy a mis le feu à la salle pleine à craquer de quelque 2 500 sympathisants UMP. Pas de long discours ce soir, mais un véritable one-man-show qu'il a créé au fil d'une dizaine de questions posées par des militants ou postées via le site internet de campagne.

"Ce soir, nous allons essayer ensemble de faire quelque chose qui ne s'est jamais fait et qui manque profondément à la politique française. On va échanger", lance d'emblée le favori de l'élection à la présidence de l'UMP. Une formule qui rappelle la démocratie participative défendue par l'ex-candidate à l'Élysée Ségolène Royal en 2007 et d'ailleurs déjà mise en oeuvre à l'UMP par ses rivaux pour la tête du parti Hervé Mariton et Bruno Le Maire. Accueilli par le sénateur-maire de Troyes François Baroin, Sarkozy plaisante : "La dernière fois que je suis venu à Troyes, ce n'était pas comme président de la République, mais pour porter la guitare de ma femme." Enchanté, le public applaudit à tout rompre. Au premier rang, son épouse Carla Bruni-Sarkozy sourit amoureusement et adresse un clin d'oeil à celui qu'elle appelle dans ses chansons "mon Raymond". Comme Nicolas Sarkozy, la chanteuse aussi a eu le droit à une standing ovation de la part des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 3 oct 2014 à 09:31

    Il devrait s'inscrire comme intermittent du spectacle