Sarkothon : l'UMP annonce avoir récupéré plus de 10,6 millions d'euros

le
2
Sarkothon : l'UMP annonce avoir récupéré plus de 10,6 millions d'euros
Sarkothon : l'UMP annonce avoir récupéré plus de 10,6 millions d'euros

Objectif bientôt atteint. Jean-François Copé, président de l'UMP, a annoncé dimanche à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône) que la souscription lancée par son parti début juillet avait déjà permis de réunir 10,6 millions d'euros, sur les 11 dus aux banques après l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy pour la Présidentielle.

«Aujourd'hui, je suis en mesure de vous annoncer que plus de 10,6 millions d'euros ont été recueillis en six semaines», a annoncé Jean-François Copé, lors de son grand meeting de rentrée, en présence de plus de 2 000 personnes réunies sous une grande tente blanche pour un déjeuner champêtre. Selon le patron de l'UMP, qui multiplie les apparitions et sorties depuis 24 heures, afin de ne pas laisser le champ médiatique libre aux socialistes réunis à La Rochelle, «c'est la plus importante collecte jamais réalisée par un parti politique dans l'histoire de la Vème République».

«C'était notre devoir d'être aux côtés de Nicolas Sarkozy»

«Certes, elle ne met pas l'UMP à l'abri des contingences financières. Loin de là... Pour agir et défendre nos convictions, nous avons toujours besoin de soutiens. Mais je le dis et l'assume, c'était notre devoir d'être aux côtés de Nicolas Sarkozy dans cette épreuve et les Français ont répondu en très grand nombre à notre appel», a-t-il dit, tandis que les applaudissements de la foule redoublaient en entendant le nom de l'ancien président.

Jean-François Copé a indiqué que depuis le lancement de la souscription, son parti avait enregistré «45 000» adhésions supplémentaires, soit en tout 205 000 adhérents à ce jour, ce qui lui fait dire que l'UMP était «le premier parti militant de France». «A travers cette souscription, les Français ont marqué leur attachement à une opposition républicaine solide. Et grâce à vous tous, je peux dire aujourd'hui que la voix de l'UMP ne s'éteindra pas», a-t-il ajouté.

Copé: ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 26 aout 2013 à 10:14

    Non seulement on a eu du mal à virer ce BlingBling…et on en paie le prix cher avec l’autre Char-lot…mais en plus il nous demande de payer sa mauvaise gestion des présidentielles ?...C’est à se demander, si les gens de tous bords, sont définitivement Kh-ons ???... MdR…

  • fortunos le lundi 26 aout 2013 à 00:32

    ces branquig;nols qui veulent gerer la France qu ils ont mis en faillite apres 10 ans de pouvoir ne sont meme pas capables de gerer leur propre parti