Sarenza réinvente l'achat de chaussures 

le
0
VIDÉO - Stéphane Treppoz, président de sarenza.com, est l'invité de l'émission LCI-Le Figaro Impressions d'entrepreneurs, en partenariat avec HP.

 

Peu auraient parié, lors de son lancement il y a cinq ans en France, sur l'avenir de sarenza.com, spécialiste de la chaussure sur Internet, un produit qui a priori s'essaye avant de s'acheter. Non seulement le site existe toujours, mais il emploie désormais une centaine de salariés et réalise un chiffre d'affaires de 80 millions d'euros. «Ça a marché parce que l'on s'est mis à la place des gens, explique Stéphane Treppoz. Comme ils ne pouvaient pas essayer la chaussure tout de suite comme dans un magasin, il fallait trouver un moyen de supprimer ce risque. Nous avons alors inventé la livraison et le retour gratuit, ainsi que le remboursement en cash si la paire de chaussures était renvoyée. »

Sarenza est un modèle atypique dans le monde du e-commerce, où généralement on achète à des prix cassés. Sauf ventes privées, à raison d'une fois par semaine, et affaires promotionnelles, les articles y sont vendus aux mêmes tarifs que dans les boutiques. 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant