Saracens : Jacques Burger annonce sa retraite

le
0

Jacques Burger a confirmé qu’il prendrait sa retraite en championnat après le match contre Newcastle en Premiership. Une page se tourne chez les Saracens.

C’est une légende qui va raccrocher les crampons ce week-end. En effet, Jacques Burger va fouler pour la dernière fois la pelouse de l’Allianz Park et il l’attend avec impatience. « Dimanche sera la fin de quelque chose de vraiment spécial pour moi, avoue le troisième ligne sur le site des Saracens. Entrer sur le terrain en sachant que c’est la dernière fois est un sentiment très agréable. J’espère que ça sera une grande fête et que la victoire sera au bout. » Arrivé au club presque anonymement, l’international namibien (41 sélections) a remporté deux titres de champions (2011 et 2015) avec les Saracens et s’est imposé comme l’un des meilleurs troisième ligne du monde « J’ai adoré chaque minute aux Saracens, je suis comme à la maison. C’est triste de se dire que c’est la fin mais j’ai pu faire le métier que je voulais faire depuis tout petit. »  

Un guerrier sur le pré

  Jacques Burger est une véritable légende vivante pour le club anglais comme le précise son président Nigel Wray. « Jacques est l’un des plus grands guerriers de l’histoire des Saracens. Des milliers d’os cassés, voilà son impact sur le terrain. En dehors, il a été un vrai gentleman. Il va terriblement nous manquer. » Des propos forts. Car oui ce qu’il restera de Burger c’est son engagement sans relâche sur le terrain, son style abrasif et physique. Mais avant de retourner dans sa Namibie natale pour devenir agriculteur, le joueur de 32 ans a un dernier objectif : la victoire finale en Champions Cup contre le Racing 92.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant