Sapir : "Varoufakis a prouvé qu'une autre politique est possible"

le
2
Le député de Syriza Yanis Varoufakis est l'invité d'honneur de la Fête de la rose organisée par Arnaud Montebourg le dimanche 23 août. 
Le député de Syriza Yanis Varoufakis est l'invité d'honneur de la Fête de la rose organisée par Arnaud Montebourg le dimanche 23 août. 

Jacques Sapir, économiste et directeur d'études à l'EHESS (École des hautes études en sciences sociales), a vivement critiqué l'accord du 13 juillet signé entre les 19 dirigeants de la zone euro et le gouvernement grec permettant à la Grèce de rester dans l'euro au prix de réformes draconiennes. Selon lui s'annonce « une crise terminale de l'euro ». Pour Le Point.fr, l'auteur du blog RusseEurope décrypte l'intérêt suscité dans la gauche française par l'ex-ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, qui démissionna de son poste le 6 juillet et désormais célébré pour avoir résisté au « diktat » des créanciers de la Grèce.

Le Point.fr : En quoi, selon vous, Yanis Varoufakis peut-il être un exemple pour la gauche en France ?

Jacques Sapir : Yanis Varoufakis est incontestablement devenu une figure marquante pour la gauche critique de l'Euro. Il représente le cas d'un économiste qui a été nettement pro-européen, mais qui est aujourd'hui critique quant à la gouvernance de l'Union européenne, mais aussi quant au comportement des dirigeants européens. Il est aussi un économiste qui s'est prononcé en faveur de l'euro, pour des raisons essentiellement théoriques, mais qui aujourd'hui envisage calmement la possibilité d'une sortie de son pays de la zone euro. Il est évident que son expérience de ministre, et de négociateur, a changé sa vision de l'euro.

Il fut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5721895 le jeudi 20 aout 2015 à 13:04

    Tout est dit dans le titre de ce môssieur la science. Un instruit qui donne son avis, qui de sa vie n'a jamais rien produit valant quelque chose et qui tire son salaire d'institutions étatiques où pour avoir de l'argent soit on fait un impôt soit on emprunte.Alors forcement, il encense un autre gugus comme lui.

  • M8252219 le jeudi 20 aout 2015 à 09:15

    Il n'a rien prouvé ayant été viré.Ce qui mondialement est reconnu c'est que l'on ne peut pas vivre sur le dos des autres. Personne sauf dans le milieu familiale et dans un pays comme la France ça ne dure pas plus d'une génération 20 à 25 ans après c'est L'HÉRITAGE !!!!!!