Sapin voit une solution pour la Grèce mais pas dans l'immédiat

le
5

PARIS, 16 avril (Reuters) - Une solution sera trouvée avec les dirigeants grecs pour sortir de l'impasse mais probablement pas dans les prochains jours, a déclaré jeudi le ministre français des Finances. Michel Sapin s'est dit d'accord avec son homologue allemand, Wolfgang Schäuble, qui a jugé mercredi improbable qu'un accord soit trouvé la semaine prochaine sur les réformes économiques permettant le versement de nouvelles aides à la Grèce. ID:nL5N0XC584 "Il dit quelque chose (de) raisonnable, qui est le seul regard porté lucidement sur la situation actuelle", a dit Michel Sapin sur France Inter. "Mais dans la même phrase ou la phrase d'après - et je suis d'accord avec cela - il dit 'la Grèce restera dans l'euro'." "Donc, au-delà de la semaine prochaine, nous trouverons des solutions avec la Grèce", a ajouté Michel Sapin. "On n'est pas à un jour près", a poursuivi le ministre des Finances. "Mais il faut que tout le monde travaille, sérieusement, et fasse des propositions". Le gouvernement grec et ses créanciers internationaux ont tous dit souhaiter qu'un compromis soit trouvé, au moins sur les grandes lignes, avant la réunion des ministres des Finances de la zone euro prévue le 24 avril à Riga, capitale de la Lettonie. Mais Athènes n'a pour l'instant pas présenté un programme de réformes susceptible d'être accepté par ses interlocuteurs. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3435004 le jeudi 16 avr 2015 à 11:39

    Pour faire un bilan d'incompétence.

  • M3435004 le jeudi 16 avr 2015 à 11:31

    Et nous nous voyons une solution pour Sapin. Immédiate. Pole Emploi.

  • ltondu le jeudi 16 avr 2015 à 10:24

    Les shadoks de retour !

  • tropfort le jeudi 16 avr 2015 à 10:20

    Cette déclaration est d'un concret... minabilis

  • M7403983 le jeudi 16 avr 2015 à 10:10

    Ben avec une telle déclaration, tout le monde il est content .