Sapin, victoire surprise d'un jeune rocardien

le
1
LEUR PREMIÈRE CAMPAGNE - L'actuel ministre du Travail a été élu pour la première fois député de l'Indre aux législatives de 1981, avec le soutiende Michel Rocard, qui était alors son mentor.

Trente années de recul n'y ont rien fait. Michel Sapin s'interroge toujours sur sa victoire aux législatives de 1981, dans la première circonscription de l'Indre. Dans un sourire, le ministre du Travail tente une explication: «C'est le fait d'un peu de volonté et de beaucoup de hasard. Ou de beaucoup de volonté et d'un peu de hasard.»

En 1981, Michel Sapin n'a pas le profil idéal pour être candidat du PS dans cette circonscription détenue par la droite. François Mitterrand vient d'être élu. Sapin, lui, appartient au courant minoritaire des ­rocardiens. «Dans la fédération de l'Indre, il y avait 75 % de mitterrandistes et 25 % de rocardiens», se souvient-il. Le jeune énarque, en poste au tribunal administratif de Paris, part donc avec un gros handicap. Face à lui, Jacques Durand, le premier secrétaire fédéral de l'Indre, mitterrandiste soutenu par André Laignel, maire d'Issoudun et président du conseil général. Mais la candidature de Durand a ses faiblesses.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Ross007 le mardi 21 aout 2012 à 00:25

    Le Figaro manquerait-il de sujets en ce mois d'aout ?