Sapin veut une décision rapide sur la taxe sur les transactions

le
7

PARIS, 9 novembre (Reuters) - L'essentiel du travail de préparation technique sur la taxe sur les transactions financières est fait et une décision doit être prise maintenant sur sa mise en oeuvre, a déclaré lundi le ministre français des Finances Michel Sapin. "Nous avons parcouru la plus grande partie du chemin du point de vue technique (...) je pense que le moment est venu de nous orienter vers une décision", a-t-il dit au cours d'un point de presse. Les onze pays parties prenantes à ce projet, qui doit voir le jour en principe en 2017, se réunissent dans la foulée de l'Eurogroupe prévu ce lundi à Bruxelles. Michel Sapin a rappelé que la France souhaitait une taxe sur une base la plus large possible et avec des taux faibles pour éviter des perturbations trop importantes sur les marchés. "Je pense que nous aurons des modalités qui permettront d'éviter des délocalisations" dans la finance, a-t-il encore dit. "Sur cette base, il y a une majorité du groupe des onze prêts à se rassembler", a-t-il indiqué. Mais si l'Allemagne, l'Italie, le Portugal et l'Autriche partagent la position de la France, des petits pays - Slovaquie, Slovénie et Estonie - sont aujourd'hui plus réticents, a souligné le ministre français. "Mais je le répète, le travail technique est en grande partie derrière nous, la coordination politique a été faite, le moment est venu de décider". (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le lundi 9 nov 2015 à 13:50

    Super voici les taxes les socialos les avaient oubliées depuis plus de trois jours HOLLANDE les avaient exclues, il est vrai mais cela remonte à deux mois .Que faire pour financer le libéralisme de MACRON ?

  • mfouche2 le lundi 9 nov 2015 à 12:42

    Dire que les oeuvres d art sont exonérées d'ISF et que mes investissements dans les entreprises françaises y sont soumis, mais qu en plus je paie un "impôt de bourse" sur des opérations qui n'ont rien de spéculatif ! Pauvre France !

  • jyth01 le lundi 9 nov 2015 à 11:41

    Ils tirent trop sur l'élastique les nostalgiques des paradis socialistes de l'est, dans leur rêve éveillé...le problème est que dans ce cas cela va encore accélerer le désintérêt pour l'investissement en bourse.

  • dotcom1 le lundi 9 nov 2015 à 11:37

    La TTF existe en France depuis 2012, date où le chômage a commencé à exploser.

  • M2931816 le lundi 9 nov 2015 à 11:13

    il faut inclure les hf dans les redevables de la taxe !!!!

  • SuRaCtA le lundi 9 nov 2015 à 10:50

    "Sapin veut"... Il voulait deja faire baisser le chomage et réduire le deficit, il prend ses désirs pour des réalités

  • janaliz le lundi 9 nov 2015 à 10:30

    Pour le bonheur de notre pays il faut que cet olib.rius sorte de l'horizon le plus vite possible !