Sapin : « le seul sujet» qui doit rassembler est «la lutte contre le chômage»

le
44
Sapin : « le seul sujet» qui doit rassembler est «la lutte contre le chômage»
Sapin : « le seul sujet» qui doit rassembler est «la lutte contre le chômage»

Comme chaque mois, au lendemain de la publication mensuelle des chiffres du chômage, Michel Sapin est venu vendredi matin sur les ondes les commenter. Le média est différent mais le discours est le même que celui tenu les mois précédents. Car depuis le début de l'année les chiffres sont de plus en plus mauvais. Le record absolu a même été battu en mars avec 3,2 millions de sans-emploi en France.

Ce vendredi matin sur BFMTV/RMC, le ministre du Travail a une nouvelle fois réaffirmé que malgré un taux de chômage record, inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année «est toujours l'objectif» du gouvernement. «Nous nous battons pour arrêter l'augmentation . C'est notre seul objectif. Le seul sujet, le seul élément qui doit nous rassembler, c'est la lutte contre le chômage et c'est comme cela que nous allons inverser la courbe», a-t-il martelé, faisant l'écho des propos du chef de l'Etat la veille.

Michel Sapin a tenu à rappeler que le gouvernement en poste n'est pas le seul responsable de la situation... tout en expliquant qu'il ne veut pas reporter la faute sur les autres. «Cette situation est extrêmement grave. Elle ne date pas d'aujourd'hui.Quand je dis ça, ce n'est pas pour dire : c'est la faute aux autres». Toutefois, «cela fait depuis 5 ans que chaque mois, le ministre du Travail, quel qu'il soit, annonce une augmentation de chômeurs. Le problème c'est l'accumulation.»

Sapin regrette la lenteur du Sénat

Une nouvelle fois, il a demandé du «temps» pour que les réformes du gouvernement portent leurs fruits. «Il y a toujours un temps long, tellement long entre le moment où l'on décide de mettre en place une politique contre le chômage et le moment où il y a un effet.» Le ministre du Travail a rappelé l'arsenal de mesures mises en place tout récemment pour créer des emplois. Les contrats d'avenir : «Environ 20 000 ont été signés, il y en aura 100 000 cette année». Les contrats...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slivo le samedi 27 avr 2013 à 11:06

    Encore un qui n'a que des scooters à déclarer à son patrimoine... un ministre du travail qui a trouvé du travail ...pour lui.

  • janaliz le samedi 27 avr 2013 à 10:38

    Oui l' a b r u t i, on l'avait compris depuis longtemps, mais pas vous. Alors vos leçons a 2 balles vous pouvez vous les garder pour vous. Maintenant après avoir mis la société sens dessus dessous, c'est chacun pour sa peau... Et je ne donne pas grand chose de la vôtre, au sens politique du terme, naturellement.

  • fbordach le samedi 27 avr 2013 à 10:00

    Pour une fois que quelque chose augmente vraiment dans le pays, pas de chance, zut et zut, c’est le chômage ! C’est d’autant plus injuste que ce sont les Gentils qui sont au pouvoir et c’est le Camp du Bien qui mène le Bateau France au sort qu’on lui devine. Normalement, avec une telle équipe de héros, ça n’aurait jamais dû se passer comme ça !

  • jaku64 le samedi 27 avr 2013 à 06:29

    "Le socialisme ne dure que jusqu'à ce que se termine l'argent des autres" Tout est résumé dans cette phrase. Mais pour combien de temps encore ?????

  • M3366730 le samedi 27 avr 2013 à 05:10

    D'accord entre autre avec nicog et d'autres.

  • e.mugler le vendredi 26 avr 2013 à 12:21

    pas de resultat, pas de chocolat ; monsieur Sapin est un ENA ( je crois ) ; un bon petit sjour dans l'industrie, et je te ferais bosser tout ces gens à coup de bottes dans le postérieur .... donnez leur une pelle et une pioche; peut etre que dans 4 siecles il auront appris ce qu'est la productivité

  • steimbcs le vendredi 26 avr 2013 à 12:20

    Maintenant que je vous ai bien enfumé avec mes lois qui ne répondaient aux attentes du moment, je vous demande d'être tous derriere moi contre le chomage! Et bien non non non.

  • r.just le vendredi 26 avr 2013 à 12:11

    paroles paroles ...............ils continuent à prendre les français pour des imbéciles !!!! Avec 0% de croissance l'augmentation du nombre de chômeurs va continuer !!!ils ont enfumés l'ensemble de la population avec leur loi sur le mariage homosexuel, la guerre au mali, l'affaire Cauezac .......!!Ce gouvernement n'est pas à la hauteur des enjeux ! ils continuent à protéger la fonction publique.

  • stricot le vendredi 26 avr 2013 à 12:06

    Les statisticiens s'accordent à dire qu'il faut 1.2% de croissance pour commencer à résorber le chômage. Donc pourquoi se faire süer avec des mesures à droite et à gauche quand la seule chose qui compte c'est la croissance ? Et combiner croissance, austérité et économies de ressources et d'énergies en tout genre c'est un peu mission impossible...

  • nicog le vendredi 26 avr 2013 à 11:59

    56% du PIB dans les dépenses Publiques, les salariés du Privé sont fatigués de supporter cela ....