Sapin, Le Guen, Baroin, Sarkozy : les «leçons» de Macron passent mal

le , mis à jour à 13:32
5
Sapin, Le Guen, Baroin, Sarkozy : les «leçons» de Macron passent mal
Sapin, Le Guen, Baroin, Sarkozy : les «leçons» de Macron passent mal

Pas une personnalité politique n'a défendu Emmanuel Macron mercredi matin au lendemain de sa «leçon de démocratie» donnée lors d'un meeting à Strasbourg. Ce mercredi matin Michel Sapin, Jean-Marie Le Guen, François Baroin et Laurent Wauquiez ont tous tiré à vue sur l'ancien ministre désormais «en marche», probablement vers la présidentielle.

 

« Je ne crois pas à la stratégie qui est la sienne, de créer une offre politique qui n'aurait pas de racines, d'histoire, de collectif. Ce que j'ai entendu ne me rassure pas de ce point de vue. J'ai trouvé la difficulté à tenir des mots et des propositions véritablement nouvelles. C'est un petit peu hors-sol », a réagi Jean-Marie Le Guen sur iTélé qui veut croire que l'ancien ministre de l’Économie « est un homme de gauche ». « Il ne pourra pas être l'homme de la division de son camp, l'homme qui quelque part risquerait de disqualifier son camp », a averti le secrétaire d’État aux Relations avec le Parlement.

 

« Évidemment, il ne peut pas gagner. Par contre il peut faire perdre. Il peut faire perdre la gauche », a carrément jugé son successeur à Bercy, Michel Sapin. Les premières propositions de Macron, « je peux dire que je les ai déjà entendues en 2007, mais avec plus de talent et plus d'intuition de la part de la candidate socialiste de l'époque », Ségolène Royal, a poursuivi Sapin sur Europe 1. Ce proche de François Hollande s'est même montré taquin en racontant comme une charmante anecdote que « je m'en souviens, j'étais petit, Monsieur Lecanuet disait la même chose en 1965. C'était la même chose, c'était les mêmes mots ». En 1965, face au général de Gaulle et à François Mitterrand, le président de l'UDF avait pris pour slogan de campagne « la France en marche ».

 

Macron : «le sourire comme seul projet politique», selon Wauquiez

 

François Baroin « ne supporte pas les déclarations de ce monsieur ». Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • blackmax il y a un mois

    Qui est barouin, à mon avis un puissant soporifique. En s'y exposant pas plus de 10" on bénéficie d'un sommeil assuré de 8h

  • aerosp il y a un mois

    qui est baroin ?

  • M7403983 il y a un mois

    Sapin, Le Guen = Baroin, Sarkozy ===> de sacrés binômes ... Avec cela, nous n'avons pas fini de compter les désillusions !!!

  • vmcfb il y a un mois

    L'objectif est clair: dynamiter la vieille garde de Droite comme de Gauche.. et je crois que beaucoup sont favorables à cela..

  • pbenard6 il y a un mois

    macron est un pantin dans les mains d'attali et de sa clique