«Sapin» de la place Vendôme : les réseaux sociaux entre rire et larmes

le
1
«Sapin» de la place Vendôme : les réseaux sociaux entre rire et larmes
«Sapin» de la place Vendôme : les réseaux sociaux entre rire et larmes

Dès son installation, l'oeuvre de Paul McCarthy faisait déjà jaser. Un «sapin» en forme de sex-toy installé en plein coeur de Paris: l'affaire ne plaisait pas à tout le monde. Mais depuis qu'elle a été vandalisée dans la nuit de vendredi à samedi, dégonflée par des inconnus, l'installation ne laisse plus personne indifférent sur les réseaux sociaux.

Sur Twitter, l'affaire du «sapin», reconvertie sous le hashtag #Pluggate, faisait partie des neufs sujets les plus discutés (tweet trends) en France ce samedi après-midi. Selon le site de statistique en ligne Topsy, le nombre de messages échangés sur la plateforme de Micro blogging contenant le terme «plug anal» a bondit à plus de 15.000, après l'annonce de la dégradation de l'oeuvre.

Ceux qui s'en indignent:

La maire de Paris Anne Hidalgo a fait part samedi de son «indignation» et assuré que la capitale «ne cédera pas aux menaces de ceux qui, en s'en prenant a un artiste ou a une oeuvre, s'en prennent a la liberté artistique». Son premier adjoint en charge de la culture, Bruno Juillard, a de son côté «fermement  condamné l'agression inadmissible de Paul McCarthy et la dégradation de son oeuvre place Vendôme. Enfin, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a dénoncé «une atteinte insupportable à la liberté de création».

L'art a toute sa place dans les rues de @Paris et personne ne pourra l'en chasser.-- Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 18 Octobre 2014

C'est une atteinte insupportable à la liberté de création. Sans parler de l'agression physique d'un artiste. Soutien à Paul #McCarthy (2/2)-- Fleur Pellerin (@fleurpellerin) 18 Octobre 2014

D'autres internautes, plus anonymes, s'indignent de l'attaque contre une oeuvre artistique. «Plus moche qu'une oeuvre moche: s'y attaquer», note l'un d'entre eux. «L'œuvre de Paul McCarthy place Vendôme vandalisée : quelle honte ! L'art ne se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le samedi 18 oct 2014 à 19:56

    dégradation de son oeuvre place Vendôme!!!!! les socialos ont beaucoup de goût!!! c'est vrai que les +values sur la vente des oeuvres d'art, ne sont pas taxées!!! merci fabius