Santé : tous des brutes les médecins ?

le
2
Santé : tous des brutes les médecins ?
Santé : tous des brutes les médecins ?

« Ce n'est quand même pas si compliqué de pousser ! » voilà ce que Maeva, 30 ans, s'est entendu dire alors qu'elle faisait tout ce qu'elle pouvait ! Six jours après la naissance de son premier bébé après dix heures de travail, cette professeur des écoles est encore sous le choc : « Quelle brutalité, soupire cette habitante des Yvelines. J'étais déjà en plein stress car on m'avait dit que mon bébé était en danger...  » La petite Mila se porte bien. Mais sa maman n'oubliera pas de sitôt ces deux femmes médecins qui ont surgi, sans se présenter, en lui intimant d'ordre d'en finir « en quarante minutes  » !

 

Cette histoire n'étonnerait guère Martin Winckler, l'auteur de « la Maladie de Sachs », parti vivre au Canada en 2008. « Les médecins maltraitants sont une plaie. Ils trahissent la confiance des patients tout en faisant beaucoup de mal à la Sécu avec des prescriptions inutiles », dénonce cet ex-généraliste, dont le livre au titre choc « les Brutes en blanc » sort aujourd'hui.

 

 

Exagéré ? Anticonfraternel ? « J'assume ! Trop souvent encore, des médecins, parce qu'ils estiment faire partie de l'élite, parce qu'ils n'ont jamais reçu en fac de cours d'éthique et de psychologie comportementale, pensent qu'ils ont tous les droits. Ils se sentent moralement supérieurs à ceux qu'ils soignent, explique l'écrivain. Le problème est que cela peut être très destructeur. Car, dans l'acte de soigner, le médecin est un remède en soi. Plus le médecin écoute, conseille, réconforte, meilleurs seront les résultats. » Et si l'attention manque pour le patient, c'est encore pire à l'égard de ses proches, comme Jamil, croisé hier à la sortie des urgences d'un hôpital parisien : « Cela fait deux heures que j'attends des nouvelles de ma marraine de 78 ans qui est tombée ce matin. Personne ne m'informe.  »

 

Appels de détresse

 

Martin Winckler n'exerce plus depuis huit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fpelu il y a 2 mois

    Pas d'accord masson, et je sais de quoi je parle. Il y a effectivement des chefs de service qui se prennent pour dieu, qui n'en ont rien à faire humainement du patient, qui se sentent supérieurs et intouchables.

  • masson33 il y a 2 mois

    La caricature n'est jamais bonne et ce qui est dit ici peut être dit là à propos de toute profession. Article inutile et demago....allez tirez donc sur les medecins hospitaliers...bêtement et globalement...