Santé : pourquoi les prothèses auditives sont hors de prix

le
4
Santé : pourquoi les prothèses auditives sont hors de prix
Santé : pourquoi les prothèses auditives sont hors de prix

Un équipement souvent indispensable, mais malheureusement au prix exorbitant. En France, on estime entre 5 et 6 millions le nombre de personnes souffrant de problèmes auditifs plus ou moins sérieux. Mais seulement 2 millions d'entre elles sont équipées d'assistants d'audition ou d'audioprothèses. Pourquoi une telle différence ? Parce que cela coûte cher, très cher. Le prix des appareils varie de 300 à 600 € par oreille à... plus de 3 000 € ! Avec un prix moyen qui se situe entre 1 535 € et 1 550 € l'unité, mais seulement 119 € remboursés par la Sécu et une prise en charge moyenne de 350 € par les complémentaires santé, difficile pour de nombreux Français d'envisager de s'équiper. D'autant qu'un appareillage doit être renouvelé tous les cinq ans.

Comment expliquer le prix très élevé de ces petits appareils, qui métamorphosent la vie de ceux qui les portent ? Pour Frédéric Poux, le président du directoire d'Afflelou (qui vend aussi des prothèses auditives), la réponse est simple. C'est la pénurie d'audioprothésistes, organisée par ces professionnels de santé pour protéger leur pré carré, qui coûte cher aux clients. Lui se fait fort de faire baisser les prix, à condition de pouvoir embaucher dans ses magasins de lunettes les audioprothésistes dont il a besoin. Ce grand patron ira donc plaider sa cause bientôt au ministère de l'Economie, auprès d'Emmanuel Macron, pour demander la levée du numerus clausus qui restreint le nombre de nouveaux professionnels formés chaque année.

« Cette histoire de rente, de pénurie d'audioprothésites, c'est du pur fantasme », s'agace au contraire Luis Godinho, le président du syndicat des audioprothésistes, l'Unsaf. « Il n'y a aucun manque, on a même des problèmes d'activité. Sans oublier que le nombre d'audioprothésites a été régulé par le ministère, pas par la profession », ajoute Luis Godinho qui pointe, lui, comme principale raison du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Il est certain que sans réglage finement effectué, l'appareil est inefficient alors c'est totalement illusoire d'acheter sur le net....En fait c'est la main d'œuvre que vous payez par ces prix exorbitants....il faut facilement 1 h par réglage et ce, 2 fois par.....

  • M9941825 il y a 10 mois

    Bien sûr que l'on peut acheter moins cher sur le net sauf que : même bien séché par l'utilisateur Un appareil auditif qui ne serait pas réglé 2 fois par an devient inutile et n'assure plus sa fonction ( l'électronique c'est délicat )Ici , on a un RV en moins d'une semaine

  • jmlhomme il y a 10 mois

    Je ne sais pas pourquoi les gens n'exigent pas le résultat des tests auditifs ....et n'achetent pas leurs protheses par internet ( via le monde si necessaires ) . Ce ne sont pas les protheses qui sont cheres mais le services des Audioprothesistes. ET je peux témoigner qu'à Caen, le délais de RV est de trois mois aujourdh'ui. Lamentable ET pourquoi pas 3ans ? ET il y a des chomeurs ?

  • digby il y a 10 mois

    ou le gouvernement se mele - c'est la m***e