Santé : les ventes de cigarettes en hausse, une première depuis 2009

le , mis à jour à 09:54
0
Santé : les ventes de cigarettes en hausse, une première depuis 2009
Santé : les ventes de cigarettes en hausse, une première depuis 2009

« Oh et puis zut ! Je descends m'en fumer une... une vraie ! » Après des mois d'abstinence peut-être, soutenus par la vapeur nicotinée d'une e-cigarette, combien sont-ils à avoir ainsi franchi le tourniquet de leur entreprise pour à nouveau marquer leurs pauses clope sur le trottoir ?

En mars, le dernier baromètre mensuel de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies (en panne de réactualisation faute de données transmises par les douanes) pointait une progression de 7 % des ventes de cigarettes par rapport à mars 2014 et un niveau record à + 12 % des ventes de tabac à rouler. Soit, sur les trois premiers mois de l'année, une progression de 0,5 %.

Phénomène ponctuel ? Pas sûr. Même s'il faut attendre les statistiques des prochains mois pour affiner cette tendance, qui se perçoit aussi au pied des immeubles de quelques quartiers d'affaires où l'on croise à nouveau des groupes de fumeurs.

Le marché de l'e-cigarette grimace...

Alors que le Sénat boucle ce matin ses auditions afin de se pencher, dès le 8 septembre, sur l'examen du plan de réduction du tabac -- déjà adopté en première lecture à l'Assemblée -- et que l'OMS (Organisation mondiale de la santé) vient, dans un rapport paru avant-hier, de supplier les Etats de taxer violemment le tabac, les cigarettiers sourient sur le site Lemondedutabac.com : « A la fin juin, et en cumul depuis le début de l'année, le marché des cigarettes connaît une progression de 0,3 % en volume ; celui du tabac à rouler, une hausse de 5,8 %. Frémissement notable après une année 2014 qui accusait une baisse de 5,3 % des ventes, en dégradation constante depuis 2009. »

Dans le même temps, le marché de l'e-cigarette, lui, fait la grimace et y voit clairement une relation de cause à effet. A trop brouiller le message, assimiler vapoteurs et fumeurs, tout en préservant les accros à la cigarette d'un gros coup au porte-monnaie, jusque dans un plan antitabac ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant