Santé : les soins à l'étranger moins remboursés  ?

le , mis à jour à 08:53
7
Santé : les soins à l'étranger moins remboursés  ?
Santé : les soins à l'étranger moins remboursés  ?

Va-t-il falloir changer nos habitudes lors de nos déplacements à l'étranger ? L'inspection générale des finances et celle des affaires sociales se sont penchées sur les soins prodigués aux Français à l'étranger. Une dépense par la Sécu en 2015 de 662 M€, prise en charge au profit de 1,2 million de Français soignés dans 193 pays. Ce rapport, que nous avons pu consulter, fait certaines recommandations qui pourraient contraindre les Français voyageurs à recourir plus encore à l'assurance privée, type Mondial Assistance, Europe Assistance...

 

La première option — « assez radicale », admettent les rapporteurs — consiste à « supprimer toute prise en charge des soins inopinés » prodigués en dehors de l'Union européenne, de la Suisse ou d'un pays ayant signé une convention avec la France. Ainsi, une personne qui se blesserait ou tomberait soudain malade aux Etats-Unis, en Inde, au Canada, en Australie, en Egypte... ne pourrait plus prétendre à une prise en charge par la Sécu qui, en l'absence d'accord ou de convention, n'y était d'ailleurs pas obligée jusque-là. Dans ce scénario, les soins dits programmés et ceux liés à une affection longue durée (diabète...), qui nécessitent tous une demande préalable de prise en charge, seraient encore remboursés. Economie attendue : 15 M€.

 

Une seconde option, plus light, a la préférence des rapporteurs. Elle reprend l'option 1, mais épargne les soins hospitaliers qui continueraient donc à être pris en charge. Cette fois, l'économie n'est plus que de 7 M€, mais elle faciliterait grandement le travail du service chargé de régler les factures, le Centre national des soins à l'étranger, rattaché à la Caisse nationale d'assurance maladie.

 

Envolée du tourisme médical

Quelle que soit l'option éventuellement retenue par le législateur, elle aura une incidence cachée : si les soins ne sont plus pris en charge par un des régimes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


A lire aussi sur Le Parisien.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 2 mois

    Vous me faites rire avec les tarifs de mutuelles, exceptez l'optique et le dentaire, à quelques euros prés elles sont toutes identiques. Par contre pour les hospitalisations à l'étranger c'est une autre affaire, souscrivez un contrat spécifique avant de partir. Aux US on vous laissera mourir sur le trottoir si vous ne payez pas d'avance, alors prévoyez aussi un compte suffisamment approvisionné utilisable avec votre CB internationale. Puis vous verrez ensuite le remboursement.

  • M940878 il y a 2 mois

    par contre les migrants en situation irrégulière sont soignés gratuitement en France au titre de l'aide médicale d'état

  • gendrefr il y a 2 mois

    abacchia: ou voyez vous de la concurrence dans les mutuelles? les prix sont relativement les mêmes au prorata des remboursements.

  • abacchia il y a 2 mois

    Tout serait tellement plus avec le libre-choix de son assurance maladie, au premier Euro. Nous passerions alors dans le domaine contractuel, avec moins de surprises si on sait lire, et en faisant ainsi jouer à plein l'effet de concurrence !

  • moinesol il y a 2 mois

    Il faut se méfier des économies dans la santé. En effet si pour 15m€ cela coûte 20m€ par des hospitalisations. In aura pas gagner grand chose. Par contre. Il n est pas illogique qu'une dépense publique ne produisant aucune rentrée fiscale soit réduite de la perte de recette.

  • remimar3 il y a 2 mois

    En outre, la plupart des assurances couvrant les risques médicaux à l'étranger le font "en complément de l'assurance maladie" ce qui signifie que les remboursements n'interviendront qu'après (sauf en cas d'hospitalisation grave pour lesquelles les frais font l'objet d'une avance) C'est donc un parcours du combattant pour l'assuré qui croit être couvert. Supprimer le remboursement des frais par la SS mettrait tous les assureurs sur un pied d'égalité : remboursement au 1er Euro.

  • remimar3 il y a 2 mois

    Il faut savoir que le remboursement des frais médicaux à l'étranger est un vrai parcours du combattant pour celui qui en fait la demande auprès des organismes de sécurité sociale. La plupart du temps se faire rembourser prend au moins 6 mois car les interlocuteurs ne sont pas toujours habitués à traiter ce genre de dossiers hors des sentiers battus.