Santé : Leclerc déplore l'incohérence de Matignon

le
0
Michel-Édouard Leclerc, patron de l'enseigne, était l'invité du «Grand Jury RTL- Le Figaro -LCI» dimanche.

Michel-Édouard Leclerc se range derrière l'Autorité de la concurrence et contre le gouvernement Ayrault. Le patron de l'enseigne de distribution, interrogé au «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», s'est félicité de l'avis de l'Autorité de la concurrence recommandant la vente de médicaments sans ordonnance en dehors des pharmacies. Pour autant, le dirigeant précise que «personne ne dit qu'il faut vendre des médicaments dans le rayon épicerie des grandes surfaces». Mettant en avant les 200 docteurs en pharmacie employés par les centres Leclerc, qui disposent «des mêmes diplômes que ceux travaillant dans les officines», il propose de vendre ces produits «dans le rayon parapharmacie de nos centres».

Aujourd'hui, «ce gouvernement qui interdit la vente de médicaments hors officine est celui qui autorise la vente de médicaments sur Internet», s'est emporté le d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant