Santé : le rapport choc de l'IGF

le
51
Un chirurgien-dentiste dans son cabinet. Photo d'illustration.
Un chirurgien-dentiste dans son cabinet. Photo d'illustration.

Une réforme qui va faire du bruit. Après les premières révélations des Échos lundi sur le rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) sur les professions réglementées, le Journal du dimanche dévoile l'intégralité du rapport confidentiel de Bercy sur les métiers protégés. Le journal, qui a pu examiner 74 pages du texte articulé selon lui autour de la "rentabilité 2,4 fois supérieure de ces professions à celle du reste de l'économie", révèle que l'ensemble des professions libérales, excepté "les médecins qui resteraient à l'écart du changement", sont visées par les grands bouleversements prévus par Bercy.Les dentistes sont ainsi dans le viseur de l'IGF, et plus particulièrement "leur rôle d'intermédiaire dans la vente aux patients de prothèses dentaires", dont les prix explosent par ailleurs. Ainsi, l'IGF propose d'après le JDD de "réglementer le tarif de l'acte de conseil pour une prothèse", mais aussi l'"achat de la prothèse directement auprès du prothésiste par le patient" ou la "communication au patient du prix d'achat" de l'objet.Autres propositions de l'IGF : "la délégation de certains actes complémentaires aux infirmiers", notamment le renouvellement des "prescriptions de médicaments contre la douleur", ce qui baisserait grandement les coûts de l'assurance maladie. L'IGF prône par ailleurs "un allégement des contraintes sur le capital" des laboratoires d'analyses dirigés par des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2473957 le lundi 4 aout 2014 à 17:22

    On s en fout d ou on commence... Il faut bien changer tout ce merdier...

  • bsdm le lundi 4 aout 2014 à 11:18

    Que l'on commence d'abord par faire le ménage chez tous les avantages indus des fonctionnaires : status ,indemnites ,avantages en nature ,retraites etc..dont les premiers bénéficiaires sont à l'IGF .

  • sidelcr le lundi 4 aout 2014 à 11:04

    Numerus clausus mais on fait venir des médecins étrangers , cherchez l'erreur ? ou plutôt cherchez la magouille comme d'hab .

  • M7097610 le lundi 4 aout 2014 à 11:00

    lorant21, vous êtes meilleur en sciences économiques que l'ensemble de nos "élus" et "Hauts fonctionnaires" chargés de la santé en France..; sans parler du syndicat des médecins ! ce dernier, après avoir réclamé ce numerus, se plaint que ses adhérents ne puissent plus vendre leur clientèle...alors qu'il a tout fait pour restreindre le nombre d'acheteurs ! A pleurer de rire...si la sélection par les math n'avait pas mis en place autant d'inaptes au diagnostic fiable.

  • lorant21 le lundi 4 aout 2014 à 10:54

    Oui, il y a beaucoup de députés médecins. Le numerus clausus restera alors qu'on manque de médecins. Ceci expliquant cela...

  • M7097610 le lundi 4 aout 2014 à 10:12

    et les hauts fonctionnaires !

  • M2941863 le lundi 4 aout 2014 à 10:11

    Les pharmaciens sont des voleurs doublés d'entente avec les labos, j'en ai un bel exemple! Je voulais un produit Biogaran, la pharmacie m'a donné du Sandoz en me disant que c'était pareil, j'ai insisté et la réponse a été claire "on ne fait pas biogaran on ne travail pas avec eux" ... Autant que je le peux, j'achète mes médicaments en Belgique et j'ai toujours la marque que je veux.

  • sidelcr le lundi 4 aout 2014 à 09:44

    Bravo ! il ne manque que les élus , surtout ceux là .

  • M2473957 le lundi 4 aout 2014 à 07:40

    Cest clair qu il faudrait enfin agir! Tout le monde le sait même les professionnels concernes mais ils se sentent intouchables car trop puissants...

  • axelleax le lundi 4 aout 2014 à 00:45

    Les bons ne travaillent pas pou rien : pour une pharmacie, franchement on s en tape sinon pourquoi ne pas pas exiger le diplôme de pharmacien de toux ceux derriere le comptoir.Une solution : fin du numerus clausus et et terminer le remboursement par la sécurité sociale.Lol ils vont s' exiler ? Ou ? En Roumanie ? En Tunisie ? En thailande ? En Espagne ? En Afrique.