Santé : le mariage serait bon pour... le c?ur

le
3
Santé : le mariage serait bon pour... le c?ur
Santé : le mariage serait bon pour... le c?ur

Dorénavant, vous pourrez dire «vive les mariés» avec d'autant plus de conviction. Selon des cardiologues américains, les personnes unies par le mariage ont moins de risque de maladies cardiovasculaires que les célibataires, les veufs ou les divorcés.

De quoi vous précipiter à la mairie ? «Les résultats de l'étude ne devraient certainement pas inciter quiconque à se marier de façon précipitée», tempère le principal auteur de ces travaux, le Dr Carlos Alviar de la faculté de médecine Langone de l'Université de New York.

L'étude, réalisée à partir des dossiers médicaux de plus de 3,5 millions de personnes âgées de 21 à 102 ans sur l'ensemble des Etats-Unis, a été présentée vendredi à la conférence annuelle de l'American College of Cardiology (ACC) réunie à Washington.

Un constat valable pour les femmes et les hommes

De petites études faites précédemment étaient parvenues aux mêmes conclusions, relèvent ces chercheurs. Mais expliquent-ils, l'étendue de cette dernière recherche a permis pour la première fois d'établir les risques respectifs pour quatre pathologies vasculaires (maladies artérielles périphériques, cérébrovasculaires, de l'artère coronaire et l'anévrisme de l'aorte abdominale) en fonction des différentes situations de famille.

Au final, les auteurs sont formels : ils ont pu établir, en données corrigées de l'âge, du sexe et d'autres risques cardiovasculaires, un lien entre statut matrimonial et le risque de souffrir de maladies artérielles et du coeur, un constat fait chez les femmes comme chez les hommes. Ainsi, pour les personnes mariées, le risque de toutes maladies cardiovasculaires était 5% moindre comparativement aux célibataires.

 Les probabilités de souffrir d'un anévrisme de l'aorte abdominale, de maladies cérébrovasculaires et de maladies des artères dans les jambes, étaient réduites de 8%, 9% et 19% respectivement.

Attention : être divorcé ou veuf ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 28 mar 2014 à 17:39

    Ah Janaliz les codes sets après 40 ans d'informatique sont toujours incapables de gérer les o e entrelacés, c'est effectivement amusant, si vous vous amusez à passer en uft-8 vous aurez le o e correct mais plus les accents....c'est lamentable (signé : un ex informaticien !!!) mais la défense de la langue française a tellement mieux à faire en Afrique.....

  • janaliz le vendredi 28 mar 2014 à 17:11

    J'ai eu un temps d'arrêt à cause du point d'interrogation dans le titre !!!

  • frk987 le vendredi 28 mar 2014 à 16:54

    Ah la belle étude...il est certain que sous surveillance mutuelle chacun des conjoints est moins enclin à boire ou à fumer. M. de la Palice n'eut pas mieux dit et sans études.....