Santé : la prise en charge des soins gynécologiques

le
0

Un suivi gynécologique régulier est important, pour préserver la santé des femmes tout au long de leur vie. Si la Sécurité Sociale couvre une part des frais, une mutuelle santé s'avére nécessaire.

Mutuelle santé et rôle du gynécologue

Le gynécologue est le spécialiste auquel une femme doit s'adresser au moins une fois par an. Il est en mesure de conseiller et prescrire un moyen contraceptif à une jeune fille, d'effectuer les palpations et examens de contrôle, mais aussi de suivre une grossesse ou traiter des dysfonctionnements hormonaux et infections génitales.

Chaque consultation bénéficie d'une prise en charge partielle par l'Assurance Maladie mais la protection d'une complémentaire santé reste indispensable.

Consultation et remboursement mutuelle

La gynécologie est une spécialité où il est possible, pour la patiente, de demander une consultation en accès directe. La prescription préalable par son médecin traitant n'est donc pas nécessaire pour être remboursé par la Sécurité Sociale. Néanmoins, il est impératif d'avoir déclaré un médecin traitant. Dans le cas contraire, l'Assurance Maladie ne couvre les frais de consultation qu'à 30% au lieu de 70%.

Le ticket modérateur, soit la différence restant à la charge de la patiente, est pris en charge par la mutuelle santé.

Mutuelle et dépassements d'honoraires

Le tarif de base d'une consultation par un gynécologue de secteur 1 est de 28¤, dont seulement 18,60¤ sont couverts par la Sécurité Sociale. Un spécialiste exerçant en secteur 2 a quant à lui la possibilité d'appliquer des honoraires libres. La Sécurité Sociale rembourse alors 15,10¤ sur la base de 23¤.

Dans ces deux cas, une somme reste à la charge de la patiente: elle sera remboursée par la mutuelle santé.

Attention: compte tenu des fréquents dépassements d'honoraires, il est préférable de souscrire une mutuelle santé performante.

Une mutuelle efficace, pour un bon suivi

Au-delà des consultations, une femme peut faire appel à un gynécologue pour un traitement médicamenteux, procéder à une IVG ou encore être suivie lors d'être suivi lors d'une grossesse.

Votre mutuelle santé doit donc offrir une couverture efficace dans la prise en charge des contraceptifs, souvent mal remboursés par la Sécurité Sociale. L'IVG est couverte à 100% par l'Assurance Maladie mais des dépassements d'honoraires peuvent être facturés. Enfin, certaines cures thermales prescrites à des fins gynécologiques peuvent être remboursées en partie par certaines mutuelles.

Astuce: demandez conseil à un courtier d'assurances pour sélectionner le contrat conforme à vos besoins.

SERVICE:

» Bénéficiez d'un bon remboursement de votre complémentaire santé avec CPLUSSUR.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant