Santé : la prise en charge de la DMLA

le
1
La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) affecte l'acuité visuelle. Remboursé par la Sécurité sociale et la mutuelle, le traitement doit être défini au plus tôt.
DMLA et mutuelle

La DMLA touche un million de personne en France et occasionnerait 3000 nouveaux cas de cécité, chaque année. Cette maladie chronique évolutive touche en effet la macula, zone centrale de la rétine, et provoque une perte d'acuité visuelle.

Dès les premiers signes de gêne, il est essentiel de consulter son ophtalmologue. La consultation peut se faire directement, pour cet acte de dépistage, sans passer par son médecin traitant. La Sécurité sociale la rembourse à hauteur de 70%, le ticket modérateur est pris en charge par la complémentaire santé.

Diagnostic de la DMLA et mutuelle

Le diagnostic de la DMLA humide ou sèche peut être posé dès la première consultation auprès de l'ophtalmologue habituel du patient. En cas de besoin, l'avis d'un rétinologue, ophtalmologue spécialiste de la rétine, peut être requis. Comme pour l'ophtalmologue de proximité, cette consultation est remboursée à 70%, le reste étant assumée par la mutuelle.

Un examen du fond de l'½il et une angiographie rétinienne sont effectués par le spécialiste, afin d'observer les vaisseaux et néovaisseaux.

À noter: une complémentaire santé efficace est nécessaire, pour que le patient soit intégralement remboursé.

Traitement et prise en charge

Le traitement doit être suivi dans les plus brefs délais, pour limiter l'avancée de la dégénérescence maculaire. Pour soigner la DMLA humide, un traitement laser constitue la référence. Mais des médicaments anti-angiogéniques, appelés aussi anti-VEGF, en vente en France depuis 2006, donnent de bons résultats. Pris en charge à 100% par la Sécurité sociale, ils ne nécessitent pas le recours à la mutuelle. Les injections de ces médicaments doivent avoir lieu chaque mois, pendant trois mois consécutifs.

Nécessité d'une bonne mutuelle

Si le traitement de la DMLA est pris en charge par la Sécurité sociale, il n'en reste pas moins indispensable de s'appuyer sur une mutuelle efficace. En effet, certains spécialistes ophtalmologue exercent sous secteur 2. Le remboursement de l'Assurance Maladie est alors de 70% sur la base de 23¤, soit un montant de 15,10¤. Seule une complémentaire santé d'un bon niveau est alors en mesure d'assurer un remboursement intégral au patient, pour l'ensemble de ses consultations.

Pour souscrire une mutuelle performante après 50 ans, on peut faire appel à un courtier d'assurances. Il peut vous aider à trouver le contrat le plus adapté à votre situation.

» Bénéficiez d'un bon remboursement de votre complémentaire santé avec CPLUSSUR.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • matt62 le mardi 31 déc 2013 à 16:21

    ouais une complémentaire mais si tu en veux une bonne c'est 150 a 200 euros par mois c'est trop chere les complémentaires c'est du matraquage l'idéal c'est la CMU tu ne paies rien 1 euros par consultation nada 0.50 par boite de médicament nada et tu peux aller dix fois chez le docteur dans la journée ça te coute pas un dard et tu ne débourses rien nul part