Santé, famille : ce qui va changer en 2012

le
0
Le projet de financement de la Sécurité sociale pour 2012 prévoit un patchwork d'économies. Par exemple rogner sur les indemnités d'arrêts maladie ou encore sur le budget des hôpitaux
• Maladie : les indemnités d'arrêt de travail rabotés

C'est la principale surprise de ce projet de loi: un nouveau mode de calcul des indemnités en cas d'arrêt maladie. Elles seront désormais équivalentes à 60% du salaire net, au lieu de 50% du salaire brut. De quoi économiser 220 millions par an (sur 6,6 milliards). Le gouvernement présente ce changement comme une... simplification administrative. Il permettra aux entreprises de ne plus communiquer aux organismes sociaux que les salaires nets, qui servent déjà au calcul d'autres prestations (indemnités de congé maternité...), et non plus les salaires nets et bruts, à partir de 2013. Les salariés, eux, retiendront plutôt que cela équivaudra en moyenne à une trentaine d'euros perdus sur un mois complet d'indemnités journalières. Et ce, dès 2012.

• L'industrie pharmaceutique mettra la main au portefeuille

Cette fois, les annonces avaient largement été anticipées mais cela ne consolera guère les laboratoires phar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant