Santé : au régime sec, les cliniques vont manifester dimanche

le
4
Santé : au régime sec, les cliniques vont manifester dimanche
Santé : au régime sec, les cliniques vont manifester dimanche

La pilule a du mal à passer : alors qu'ils sont révisés chaque année, les tarifs administrés des actes que les cliniques privées facturent à la Sécurité sociale vont baisser de 2,5% en 2015, contre 1% pour les hôpitaux publics.

Pour dénoncer cette mise au régime sec, à une semaine des élections départementales, les cliniques privées vont, dans un premier temps, défiler le 15 mars avec les syndicats de médecins «contre le projet de loi santé et pour la défense de la médecine libérale et de l'hospitalisation privée.» D'autres actions pourraient être décidées dès ce mercredi après un comité exécutif. L'an passé, pour critiquer le coup de rabot qu'elles avaient eu à subir sur les avantages du crédit d'impôt pour la compétitivité (CICE), elles avaient déjà fait la grève de l'accueil des stagiaires infirmiers.

De son côté, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé a expliqué que ces tarifs étaient «équitables pour les établissements de santé publics et privés».

Un tiers des établissements en déficit

Selon la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP), une «colère sourde» est en train de monter. «La FHP entend exprimer sa solidarité avec les médecins et dénoncer la mise à mort de l'hospitalisation privée et de la médecine libérale», explique un communiqué, ajoutant : «Que ce soit le projet de loi de santé ou la campagne tarifaire, les méthodes mises en oeuvre nous montrent qu'il n'y a aucune reconnaissance pour les acteurs de soins privés, que les Français pourtant plébiscitent. Nous manifesterons aussi pour défendre l'intérêt général et alerter les Français de ce qui se trame, à savoir le démantèlement du système de santé issu de 1945 et de ce qui fait sa force: la pluralité des acteurs, publics et privés, et la liberté de pouvoir choisir son médecin et son établissement.»

Toujours selon la FHP, la situation va devenir de plus en plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1310580 le mercredi 11 mar 2015 à 12:17

    paiement en moins de 7 jours, bonne blague !

  • paspil le mercredi 11 mar 2015 à 11:58

    le petit personnel en fera les frais dans les cliniques ... en fin de carriere, il ne faut pas qu'il compare sa paye avec ceux des hopitaux , ni meme sa retraite, ...

  • papysoft le mercredi 11 mar 2015 à 11:52

    la sécu c'est comme le chomage ce sont des assurances ! et le principe de l'assurance est que si tu cotises , tu es assuré , tu cotises pas t'es pas assuré !!! faut supprimer toutes les aides style AME , CMU etc ! Les impots et taxes de tous genres ne sont pas là pour réduire les soit disant inégalités sociales ! pour celà il y a l'école et le travail !

  • lorant21 le mercredi 11 mar 2015 à 09:21

    C'est un peu comme pour les autoroutes: tu gères bien, tu as peu d'augmentation. Tu gères mal (hôpitaux publics, SNCF, sociétés privées d'autoroute): là, tu as droit à des augmentation de 3.5%... La prime à la médiocrité chère au PS.