Santé : alerte sur les produits alimentaires "premiers prix"

le
0
Santé : alerte sur les produits alimentaires "premiers prix"
Santé : alerte sur les produits alimentaires "premiers prix"

Un scandale sanitaire tenu secret

Le quotidien breton "Le Télégramme" a réussi à se procurer la partie confidentielle de cette enquête révélant ce scandale et l'a révélé ce jeudi 28 mai. Le rapport original fait en effet 179 pages... et le rapport officiel seulement 25 pages.

"Lors de son enquête, la Cour des comptes semble avoir été particulièrement choquée par certaines découvertes, notamment sur les produits premiers prix" rapporte Le Télégramme.

"L'offre des produits premiers prix peut paraître attractive, mais leur consommation systématique, par une population croissante, pourrait avoir à terme des répercussions sur la santé publique", signale le rapport.

Les enquêteurs de la BNEVP ont constaté des " manquements graves aux conditions d'hygiène ", des " failles de traçabilité ", et fait part de " résultats d'analyse connus une fois que les produits ont été expédiés et très souvent consommés ".

" Ces produits ne correspondent aucunement à l'idée que peut s'en faire le consommateur, même averti, posant la question de leur bonne information (...) Le consommateur ne réalise pas que la VSM (viandes séparées mécaniquement), viande gros grain, viande 3 mm et viande bader, ne sont en fait pas de la viande au sens de la réglementation européenne " rapporte le Télégramme. " Les industriels oeuvrent pour que ces appellations soient encore moins explicites ", rapporte la Cour des comptes.

Vers un accident sanitaire majeur en France

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant