Santé : pour le Sénat, la dangerosité des pesticides est sous-évaluée

Bioaddict le 24/10/2012 à 15:51
0
Santé : pour le Sénat, la dangerosité des pesticides est sous-évaluée
Santé : pour le Sénat, la dangerosité des pesticides est sous-évaluée

Est-ce la fin de l'omerta sur les pesticides ? On peut l'espérer grâce au rapport délivré hier par une mission d'information, composée de 27 sénateurs, toutes tendances confondues. Un rapport " des plus sévères ", se réjouissent les associations elles-mêmes, comme Générations Futures, qui dénonce leur utilisation depuis 15 ans.

Après sept mois de travail, le rapport de 348 pages a été adopté à l'unanimité par les 27 sénateurs de la mission, effectuant une centaine de recommandations qui devraient faire l'objet d'un débat en séance plénière en janvier 2013. "Il faut plus de volontarisme et de transparence pour aller vers le risque zéro", a résumé la sénatrice socialiste Nicole Bonnefoy, rapporteur de la mission. Celle-ci n'a pas mâché ses mots à l'heure de faire le bilan : "J'ai été surprise de voir le contraste entre les précautions prises dans les usines de fabrication, avec des ventilations, des robots, des masques, et l'utilisation parfois à mains nues par les agriculteurs", a-t-elle ainsi expliqué au journaliste de 20 Minutes.

La peau, organe le plus vulnérable

Le rapport note ainsi que la peau "est quantitativement l'organe le plus contaminé". Or, de nombreux pesticides commercialisés dans l'hexagone ont une toxicité cutanée reconnue, qu'il s'agisse des fongicides ou de certains herbicides. Les dermatoses, les rhinites, asthmes et insuffisances respiratoires chroniques sont reconnus comme des maladies professionnelles s'ils sont

(...) Lire la suite de l'article
Réagir 0
A lire aussi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant