Sans réponse du gouvernement, les artisans vont amplifier leur mobilisation

le
0
Reçus par le directeur de cabinet du premier ministre, les artisans n'ont rien obtenu de nouveau malgré l'ampleur de leur mobilisation «les sacrifiés», dont la pétition a engrangé plus de 700.000 signatures.

«Déception». Tel était le maître mot des artisans jeudi midi à la sortie de leur entrevue avec Christophe Chantepy, directeur de cabinet de Jean-Marc Ayrault. «Le gouvernement doit prendre ses responsabilités. À force d'opposer une violence passive à un mouvement de fond, il s'expose à une violence physique», a indiqué Jean-Pierre Crouzet, président de l'UPA, indiquant que le mouvement de mobilisation lancé par les artisans le 13 novembre dernier, et qui a recueilli plus de 700.000 pétitions allait se poursuivre.

«Nous avons été reçus correctement, mais on nous a répété, ce qu'on nous dit depuis des mois, qu'il faut attendre», indique Patrick Liebus, son vice-président. Or, selon l'UPA, il y a urgence car six entreprises de proximité meurent chaque h...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant