Sans Modric, quel système pour le Real ?

le
0
Sans Modric, quel système pour le Real ?
Sans Modric, quel système pour le Real ?

Absent pour les trois prochains mois, Luka Modri? est un nouvelle énigme à résoudre pour Carlo Ancelotti. Ça tombe bien : homme de défis, l'Italien a plus d'un tour dans son sac. Et la forme étincelante de son effectif, Isco en tête, lui offre de solides garanties."Une cellule mère est une cellule de la couche germinative qui a la capacité de se diviser en 2 cellules filles afin d'assurer le renouvellement cellulaire". Le bouquin de SVT une fois fermé, Luka Modri? a longtemps hésité. Entre un traitement quasi-expérimental basé sur ces dites cellules et une opération classique, le Croate a choisi de s'exiler dans la clinique du docteur Mikel Sánchez de Vitória. En Navarre, il espère trouver une cicatrisation naturelle et rapide de sa "déchirure d'un tendon du muscle droit antérieur de la cuisse gauche", dixit le communiqué médical de la Casa Blanca. Contractée lors du match qualificatif pour l'Euro entre l'Italie et la Croatie, cette blessure au nom barbare va l'éloigner des terrains entre un et trois mois. Une absence longue durée pour un Real Madrid qui s'en serait bien passé. Orphelin de son homme à tout faire, Carlo Ancelotti va encore une fois devoir trouver la parade. Un nouveau défi qu'il prend avec le sourire. Normal, après un été agité, il est passé maître dans l'art de résoudre le sudoku géant merengue.
Pavon : "Modri? n'est pas irremplaçable"
Avec les départs estivaux d'Ángel Di María et de Xabi Alonso, Carlo Ancelotti a dans un premier temps décidé de ne pas toucher son fameux 4-3-3. "C'est quand Bale s'est blessé qu'Ancelotti a mis en place le 4-4-2. Aujourd'hui il peut très bien revenir au 4-3-3 ou non, rappelle Fransisco Pavon, ancien joueur madrilène. Tout va dépendre des efforts défensifs de Bale. Au final, Ancelotti n'a pas vraiment un système privilégié. En phase défensive, son bloc est compact. Mais une fois qu'il se projète vers l'avant, ce Real Madrid a un côté plus anarchique que l'an dernier. Les joueurs ont une plus grande liberté de mouvements". Cette liberté offensive, les joueurs merengues la doivent beaucoup au rendement de la paire Kroos-Modri?. Alignés plus ou moins sur la même ligne, les deux milieux permettent aux défenseurs de ne pas se retrouver esseulés face aux offensives adverses. Modri? sur le flan, Carlo Ancelotti doit réinventer son équilibre. Une énième fois, aurait-on envie de dire.

"Modri? est un très grand joueur, qui est très important dans l'effectif du Real Madrid. Mais je ne pense pas qu'il soit fondamental et irremplaçable dans ce Real, tance ce même Pavon. L'an passé, il l'était...



"Une cellule mère est une cellule de la couche germinative qui a la capacité de se diviser en 2 cellules filles afin d'assurer le renouvellement cellulaire". Le bouquin de SVT une fois fermé, Luka Modri? a longtemps hésité. Entre un traitement quasi-expérimental basé sur ces dites cellules et une opération classique, le Croate a choisi de s'exiler dans la clinique du docteur Mikel Sánchez de Vitória. En Navarre, il espère trouver une cicatrisation naturelle et rapide de sa "déchirure d'un tendon du muscle droit antérieur de la cuisse gauche", dixit le communiqué médical de la Casa Blanca. Contractée lors du match qualificatif pour l'Euro entre l'Italie et la Croatie, cette blessure au nom barbare va l'éloigner des terrains entre un et trois mois. Une absence longue durée pour un Real Madrid qui s'en serait bien passé. Orphelin de son homme à tout faire, Carlo Ancelotti va encore une fois devoir trouver la parade. Un nouveau défi qu'il prend avec le sourire. Normal, après un été agité, il est passé maître dans l'art de résoudre le sudoku géant merengue.
Pavon : "Modri? n'est pas irremplaçable"
Avec les départs estivaux d'Ángel Di María et de Xabi Alonso, Carlo Ancelotti a dans un premier temps décidé de ne pas toucher son fameux 4-3-3. "C'est quand Bale s'est blessé qu'Ancelotti a mis en place le 4-4-2. Aujourd'hui il peut très bien revenir au 4-3-3 ou non, rappelle Fransisco Pavon, ancien joueur madrilène. Tout va dépendre des efforts défensifs de Bale. Au final, Ancelotti n'a pas vraiment un système privilégié. En phase défensive, son bloc est compact. Mais une fois qu'il se projète vers l'avant, ce Real Madrid a un côté plus anarchique que l'an dernier. Les joueurs ont une plus grande liberté de mouvements". Cette liberté offensive, les joueurs merengues la doivent beaucoup au rendement de la paire Kroos-Modri?. Alignés plus ou moins sur la même ligne, les deux milieux permettent aux défenseurs de ne pas se retrouver esseulés face aux offensives adverses. Modri? sur le flan, Carlo Ancelotti doit réinventer son équilibre. Une énième fois, aurait-on envie de dire.

"Modri? est un très grand joueur, qui est très important dans l'effectif du Real Madrid. Mais je ne pense pas qu'il soit fondamental et irremplaçable dans ce Real, tance ce même Pavon. L'an passé, il l'était...



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant