Sans briller, Arsenal continue son chemin

le
0
Sans briller, Arsenal continue son chemin
Sans briller, Arsenal continue son chemin

Sans forcément briller, Arsenal s'impose 3-1 face à Bournemouth grâce à un doublé d'Alexis Sanchez. Les Gunners restent quatrièmes.

Arsenal 3-1 Bournemouth

Buts : Sànchez (12e, 90+1e), Walcott (53e) pour Arsenal // Wilson (23e s.p.) pour Bournemouth

L'hiver ouvre généralement une période où certains hommes du nord de Londres vacillent. Et les Gunners sont souvent, bien malgré eux, les premières victimes à déplorer. Quatre jours après un nul plus que généreux décroché face au Paris Saint-Germain en Champions League (2-2), un Arsenal poussif et sans grande inspiration a fait le nécessaire pour disposer de Bournemouth à l'Emirates Stadium. Un succès qui permet aux partenaires de Laurent Koscielny de rester dans le sillage du trio de tête emmené par Chelsea-Liverpool-Manchester City et d'étirer leur invincibilité à dix-neuf matchs consécutifs toutes compétitions confondues.

Les 16 minutes de Debuchy


Toujours contraint de composer sans Cazorla et Bellerín et avec Giroud sur le banc, l'escouade d'Arsène Wenger, quelque peu souffreteuse dernièrement en Premier League (3 nuls lors des quatre dernières sorties), a débuté de manière idéale face aux hommes d'Eddie Howe. Bien aidée par une bévue du défenseur Cook qui offre un but tout fait à Alexis Sànchez dès l'entame. Arsenal est lancé, mais va progressivement s'étioler.

De retour sur la pelouses du Royaume près d'un an après sa dernière apparition, Debuchy cède sa place sur blessure (16e). Six minutes plus tard, Monreal se rend coupable d'une faute dans la surface sur Wilson, qui se charge lui-même de transformer la sentence et d'égaliser. Bien que privés de Wilshere qui ne peut évoluer face au club auquel il appartient, les Cherries en profitent pour se mettre danger par l'intermédiaire des deux Smith (25e, 29e).

Le doublé pour Sanchez


Sans idées, les Gunners s'en remettent aux fulgurances de Sànchez mais le Chilien touche la transversale juste avant la pause (45+3e). Il faut de toute façon attendre le début du second acte pour voir Arsenal s'éveiller. Profitant d'un bon travail d'Özil et d'une reprise manquée de Monreal, Walcott permet aux siens de doubler la marque. Sauf que ces derniers ne

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant