Sanofi toujours pénalisé par le diabète et les changes au T2

le
0
    PARIS, 29 juillet (Reuters) - Sanofi  SASY.PA  a publié 
vendredi des résultats trimestriels en repli, pénalisés par la 
faiblesse persistante de sa division diabète et des effets de 
change négatifs, alors que sa filiale américaine Genzyme, sa 
branche santé animale et ses vaccins ont progressé. 
    Au deuxième trimestre, Sanofi a engrangé un chiffre 
d'affaires de 8.143 millions d'euros (-5,1% en données publiées 
et -0,9% à changes constants) au regard de 8.886 millions 
attendus selon le consensus Inquiry Financial réalisé pour 
Reuters. 
    A changes constants, les ventes du deuxième trimestre sont 
en repli de 3,5% dans l'activité diabète mais augmentent de 
20,1% pour Genzyme, de 9,1% en santé animale et de 6,3% dans les 
vaccins. 
    Les variations de taux de change ont eu un impact négatif  
de 4,1 points de pourcentage, lié principalement à l'évolution 
négative du dollar et de plusieurs devises des marchés 
émergents, précise Sanofi dans un communiqué. 
    Le bénéfice net du deuxième trimestre se chiffre à 1.680 
millions d'euros (-8,7% en publié et -3,3% à changes constants), 
le niveau attendu par le consensus. Il fait ressortir un 
bénéfice net par action de 1,31 euro (-7,1% et -2,1% 
respectivement).  
    Le résultat opérationnel trimestriel a baissé de 11% (-5,8% 
à changes constants) à 2.285 millions d'euros (consensus de 
2.352 millions). 
   Le laboratoire pharmaceutique a confirmé son objectif de 
réaliser en 2016 un bénéfice net par action "globalement stable" 
à taux de change constants par rapport à celui de 5,64 euros 
enregistré en 2015.  
    Le groupe estime que l'effet de change devrait être négatif 
de 4% dans l'hypothèse ou celui des deux derniers trimestres de 
l'exercice serait identique aux taux moyens de juin 2016.  
 
 (Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant