Sanofi songe à sortir de la dermatologie aux États-Unis

le
0
Le géant français de la pharmacie pourrait vendre cette activité entre 200 et 300 millions d'euros. Les premières offres auraient été reçues la semaine dernière.

Le géant français de la pharmacie Sanofi-Aventis a annoncé jeudi «étudier des solutions alternatives pour son activité américaine en dermatologie». Le groupe réagissait à une information de Bloomberg, qui assurait qu'il cherchait un acquéreur, évoquant une transaction entre 200 et 300 millions d'euros. Une valorisation relativement faible, en raison de l'arrivée récente sur le marché américain de médicaments génériques proche de ceux commercialisés par cette branche de Sanofi-Aventis.

Des fonds d'investissement seraient les candidats les plus probables. Les premières offres auraient été reçues la semaine dernière par la banque conseil, Deutsche Bank. Ce désengagement ne serait pas une surprise : en 2009, le PDG du laboratoire Chris Viebacher avait indiqué que sa petite activité américaine de dermatologie ne correspondait plus à la stratégie du groupe, qui entend se concentrer sur ses «domaines à fort potentiel de croissance, comme le diabète,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant