Sanofi : réflexion stratégique en cours

le
1
Olivier Brandicourt, nouveau directeur général de Sanofi. (© Sanofi)
Olivier Brandicourt, nouveau directeur général de Sanofi. (© Sanofi)

Des résultats trimestriels solides, une assemblée générale qui se passe bien (malgré la polémique sur les rémunérations) et un cours de Bourse résolument haussier : le début de mandat d’Olivier Brandicourt paraît serein. En surface du moins. Car le nouveau directeur général a lancé une «revue» des activités et ne dévoilera sa stratégie qu’au troisième trimestre.

Les défis sont de taille. La division diabète, moteur de la croissance et des profits, est en difficulté. Son chiffre d’affaires a reculé de 3,2% au premier trimestre, en raison de baisses de prix aux États-Unis. Et la tendance ne va pas s’arranger en 2016. Le Lantus, insuline vedette de Sanofi, fera alors face à l’arrivée de bio similaires (génériques biologiques) et peut-être aussi à celle du Tresiba, une insuline de nouvelle génération, développée par le concurrent Novo Nordisk.

Bloc "A lire aussi"

La réplique de Sa­nofi (lancement d’une insuline inhalable et d’une version améliorée du Lantus) doit encore convaincre. Le salut pourrait venir de Regeneron. Trois pro­jets prometteurs sont en développement dans cette biotech américaine, dont Sanofi détient 23%. Les lancements sont prévus en 2016 et 2017. Une acquisition est plausible, mais elle coûterait plusieurs dizaines de milliards.

La valorisation de Sanofi est sans excès et le rendement du dividende

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slysteph le lundi 1 juin 2015 à 12:37

    Genfit Acquisition possible A une dizaine de milliards moi j suis vendeur ;)