Sanofi mise sur la maladie de Crohn

le
0
Un accord de licence de 50 millions de dollars a été signé avec l'indien Glenmark. Le rachat en février de Genzyme pour 20,1 milliards de dollars n'empêche pas Sanofi de nouer de nouveaux partenariats de recherche.

Alors que le laboratoire français a dû débourser 20,1 milliards de dollars il y a deux mois pour mettre (enfin) la main sur le géant américain de la biotechnologies Genzyme, le renouvellement du portefeuille de produits ne semble pas terminé.

Certes, cette grosse acquisition offrait à Sanofi le double avantage de se renforcer dans les biotechnologies, domaine dans lequel il accusait un certain retard, et celui de muscler le profil de son pipeline en développement. Mais elle ne résout pas complètement le problème de la perte des brevets de ses principaux médicaments, perte qui met en danger près de 30% du chiffre d'affaires de Sanofi entre 2008 et 2013.

D'où la volonté de la direction de continuer à nouer d'autres partenariats dans la recherche-développement, à l'image de celui dévoilé ce matin par le laboratoire français. Dans un communiqué, Sanofi annonce en effet qu'il déboursera 50 millions de dollars pour obtenir, auprès de la filiale française de l'indie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant